Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.
Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

Une catapulte pour l'espace, l'œil bionique qui arrive, l'ethicalwashing des GAFAM, une journée sur korii.

Le récap' du jour.

Une catapulte pour remplacer les fusées, un œil bionique pour augmenter la réalité, l'éthique des IA manipulée par les GAFAM, la croissance en Afrique, combien valent Meghan et Harry sur Instagram, c'était aujourd'hui sur korii.

Un article vous a plu? N'hésitez pas à partager cette newsletter. Un autre vous a déplu? Dites-le nous en répondant directement à ce mail, on lit tout.

Vous souhaitez vous abonner à la kotiidienne? C'est par icii.

Spinlaunch, la catapulte qui pourrait ridiculiser SpaceX

Pour faire chuter le prix de l'envoi de satellites dans l'espace, la start-up a une idée vieille comme le monde.

Lire l'article

L'œil bionique n'est plus de la science-fiction

Une start-up américaine planche sur la première lentille de vue capable d'afficher des informations grâce à la réalité mixte.

Lire l'article

Combien vaudraient Meghan et Harry sur Instagram? Wired a interrogé un spécialiste en marketing sur les réseaux sociaux pour évaluer leur éventuelle reconversion.

Lire l'article

Comment les géants de la tech manipulent la recherche sur l'éthique des IA

Après le greenwashing, l'ethicalwashing? Un ancien chercheur du MIT Media Lab témoigne.

Lire l'article

L'impressionnante croissance de l'Afrique

Les start-ups du continent ont notamment le vent en poupe, mais des risques demeurent.

Lire l'article

En ce moment

Crise alimentaire: le crime profite à la Russie

Biz

Crise alimentaire: le crime profite à la Russie

Des millions de morts potentiels, mais des milliards dans les caisses de Moscou.

Aux États-Unis aussi, le nucléaire a de gros soucis

Tech

Aux États-Unis aussi, le nucléaire a de gros soucis

Le parc est vieillissant et l'ensemble du réseau menace de craquer.

L'armée russe a un gros, gros problème avec ses ponts flottants

Tech

L'armée russe a un gros, gros problème avec ses ponts flottants

Les échecs se répètent et se ressemblent, au grand étonnement des analystes occidentaux.