Des milliards amassés au cours de sa carrière, Charles «Chuck» Feeney n'a conservé «que» 2 misérables millions de dollars. | Emilio Takas via Unsplash
Des milliards amassés au cours de sa carrière, Charles «Chuck» Feeney n'a conservé «que» 2 misérables millions de dollars. | Emilio Takas via Unsplash

Les promesses tenues de Chuck Feeney, milliardaire philanthrope et fauché

L'Américain s'était engagé à faire don de toute sa fortune de son vivant.

Promesse tenue. Charles «Chuck» Feeney, 89 ans, a amassé une fortune colossale en cofondant l'enseigne Duty Free Shoppers et la société de capital-développement General Atlantic. Mais contrairement à d'autres milliardaires, il est un promoteur du concept de «giving while living» (donner de son vivant).

Plutôt que de léguer sa fortune à sa mort au travers d'une fondation, le milliardaire a choisi d'en faire don de son vivant, quitte à mener une existence presque ascétique –du moins pour un milliardaire.

«Nous avons beaucoup appris. Nous ferions certaines choses différemment, mais je suis très satisfait. Je me sens très bien de terminer cela de mon vivant. Mes remerciements à tous ceux qui nous ont rejoints dans ce voyage. Et pour ceux qui s'interrogent sur le “giving while living”: essayez-le, vous l'aimerez», assure-t-il à Forbes.

À la différence d'autres milliardaires, Feeney a toujours été d'une grande discrétion au sujet de ses dons, ce qui lui a valu le surnom de «James Bond» de la philantropie de la part de Forbes.

Il vit désormais dans un appartement plutôt modeste à San Francisco. Chuck Feeney a par ailleurs servi d'inspiration à Warren Buffett pour son Giving Pledge, qui encourage les personnes fortunées à faire don d'au moins 90% de leur fortune.

Des dons à hauteur de 8 milliards de dollars

Sa fondation Atlantic Philantropies employait à la grande époque 300 personnes et possédait dix bureaux partout dans le monde. Elle a notamment consacré 3,7 milliards de dollars [3,13 milliards d'euros] à l'éducation, 870 millions de dollars [735 millions d'euros] aux droits humains et au changement social et plus de 700 millions de dollars [591 millions d'euros] à la santé.

En une quarantaine d'années, Chuck Feeney a fait don de plus de 8 milliards de dollars [6,76 milliards d'euros] à des œuvres de charité, des universités et des fondations. En 2012, il avait mis de côté 2 millions de dollars [1,69 million d'euros] pour lui et son épouse: il aurait donc donné l'équivalent de 375.000% de sa fortune actuelle.

«Feeney a donné beaucoup d'argent pour de grandes causes –qu'il s'agisse d'apporter la paix en Irlande du Nord, de moderniser le système de santé vietnamien ou de dépenser 350 millions de dollars afin de transformer l'île de Roosevelt, longtemps négligée à New York, en un centre technologique», explique Forbes.

Le 14 septembre 2020, après avoir dépensé la quasi-intégralité de la fortune de Chuck Feeney, Atlantic Philantropies a fermé boutique.

En ce moment

Le PDG de Philip Morris prône une interdiction de la cigarette d'ici dix ans

Biz

Le PDG de Philip Morris prône une interdiction de la cigarette d'ici dix ans

Poudre aux yeux ou vraie conversion?

Exigeant un tank plus réaliste, un joueur de «War Thunder» partage des documents secret défense

Tech

Exigeant un tank plus réaliste, un joueur de «War Thunder» partage des documents secret défense

La boulette (de canon).

Une mini Ferrari 250 Testa Rossa pour enfants très, très riches

Tech

Une mini Ferrari 250 Testa Rossa pour enfants très, très riches

Avez-vous gardé l'adresse du Père Noël?