Le récap' du jour.
Le récap' du jour.

Les combines des apps de livraison, du kérosène vert, un whisky hors de prix, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

Un kérosène «vert» fait avec de l'eau, les petites combines des apps de livraison, un whisky japonais hors de prix, des cellules souches pour réparer des cœurs, le «human screenome» pour reconstituer nos vies numériques, une journée sur korii.

Un article vous a plu? N'hésitez pas à partager cette newsletter. Un autre vous a déplu? Dites-le nous en répondant directement à ce mail, on lit tout.

Vous souhaitez vous abonner à la kotiidienne? C'est par icii.

L'Allemagne veut fabriquer du «kérosène vert» avec de l'eau

Le procédé a été préfiguré par... le Troisième Reich.

Lire l'article

Les sales combines des apps de livraison pour faire pression sur les restaurants

Certains établissements sont référencés sur les listings des services de coursiers sans avoir donné leur accord.

Lire l'article

Il vous faudra beaucoup d'argent et autant de chance pour vous payer ce très rare whisky japonais vieux de 55 ans.

Lire l'article

Transplanter des cellules souches cardiaques va sauver des vies

Il sera bientôt possible de réparer un cœur endommagé.

Lire l'article

Le «Human screenome» souhaite capturer l'intégralité de nos vies sur smartphone

Le but: aider la science à comprendre leur influence sur nos activités, nos centres d'intérêt et nos engagements sociaux.

Lire l'article

En ce moment

Bedford, un réseau social pour deux

Et Cætera

Bedford, un réseau social pour deux

Lancée par Joshua Kushner, l'application fait le pari d'un espace intimiste, utilisable par deux personnes seulement.

Le Brexit coûte presque aussi cher que 47 ans de contribution au budget de l'UE

Biz

Le Brexit coûte presque aussi cher que 47 ans de contribution au budget de l'UE

Une indépendance relative et chèrement acquise.

La big data donne du grain à moudre au café

Biz

La big data donne du grain à moudre au café

La start-up Cropster a lancé un outil visant à sortir les producteurs de café de la pauvreté –avec, à terme, de plus vastes ambitions.