Et le bilan carbone, dans tout ça? | Liv Hema via Unsplash
Et le bilan carbone, dans tout ça? | Liv Hema via Unsplash

Budweiser a trouvé quoi faire de ses bières interdites au Qatar

Elles ne seront pas perdues pour tout le monde.

Le 7 novembre, Bloomberg publiait un article fouillé sur la manière dont Anheuser-Busch InBev, maison mère de la bière Budweiser, s'apprêtait à réaliser un exploit commercial lors de la Coupe du monde de football se déroulant au Qatar: vendre en quatre semaines l'équivalent de la consommation d'une année de bière, dans un pays où boire de l'alcool n'est, c'est le moins qu'on puisse dire, pas une activité franchement populaire.

Hélas pour l'autrice de l'article, ce dernier était rendu obsolète le 18 du même mois par les autorités qataris. Dans un spectaculaire revirement de dernière minute et à quelques jours du lancement de la compétition, Doha a ainsi décidé de claquer la porte au nez à Anheuser-Busch InBev et donc à Budweiser.

Finalement, le pays a en effet interdit la vente de bière alcoolisée dans l'enceinte des stades, la réservant à quelques fanzones seulement. Patatras: la grande logistique mise en place par Budweiser pour abreuver le pays en boisson houblonnée et alcoolisée, conclue par un contrat d'une valeur estimée à 75 millions d'euros, s'est effondrée comme un château de cartes.

Trouble-fête

Et le problème que rencontrait le brasseur à la suite de cette décision n'était pas que marketing, il était également très pratique: il se retrouvait soudainement avec des hectolitres et des hectolitres et des hectolitres de bière sur les bras.

Qu'à cela ne tienne s'est dit la firme, qui a trouvé comment rebondir sur ses cannettes et quoi faire de son surplus, ce qu'elle a annoncé sur Twitter dès le lendemain de la décision qatari, ainsi que le rapporte CNN –et ce après un premier tweet («Hé bien, voilà qui est embarrassant») aussitôt posté, aussitôt effacé.

La solution? Puisque le Qatar ne veut pas de Bud, c'est la nation remportant le trophée le 18 décembre qui touchera le gros lot à sa place, selon des modalités qui restent à définir. Et selon la science, ce sera le Brésil.

En ce moment

⚛️ Le grand bond en avant de la fusion 💣 L'Ukraine loin derrière les lignes russes 🐕 Des chiens errants kamikazes, une journée sur korii.

Et Cætera

⚛️ Le grand bond en avant de la fusion 💣 L'Ukraine loin derrière les lignes russes 🐕 Des chiens errants kamikazes, une journée sur korii.

Quatre articles pour voir le monde d'un autre œil.

En Russie, l'attaque des bombardiers stratégiques du Kremlin par de probables drones ukrainiens

Tech

En Russie, l'attaque des bombardiers stratégiques du Kremlin par de probables drones ukrainiens

Les bases d'Engels-2 et de Riazan auraient été touchées. Un tournant?

Les champs magnétiques sont en train de révolutionner la fusion nucléaire

Tech

Les champs magnétiques sont en train de révolutionner la fusion nucléaire

Des avancées stupéfiantes, et même plus importantes que prévu.