Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.
Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

Covid-19 et surveillance, une alerte dès décembre, l'espionnage de Facebook, une journée sur korii.

Le récap' du jour.

L'installation de la surveillance de masse contre le Covid-19, une alerte au virus dès décembre en occident, pourquoi la domination d'Amazon est un danger, le VPN espion de Facebook pour se payer WhatsApp, une journée sur korii.

Un article vous a plu? N'hésitez pas à partager cette newsletter. Un autre vous a déplu? Dites-le nous en répondant directement à ce mail, on lit tout.

Vous souhaitez vous abonner à la kotiidienne? C'est par icii.

Les outils de surveillance utilisés contre le Covid-19 lui survivront

Se débarrasser de ces dispositifs d'urgence après l'épidémie s'annonce difficile.

Lire l'article

Comment ProMED a, dès fin décembre, lancé l'alerte sur le Covid-19

Ce site de veille épidémiologique low-tech informe en temps réel sur l'émergence de nouvelles maladies.

Lire l'article

Pourquoi la position dominante d'Amazon est un désastre: sa logistique est indispensable à 64% des boutiques de sa marketplace, et leur dépendance est totale.

Lire l'article

Comment un VPN espion a permis à Facebook de s'offrir WhatsApp

Une app israélienne transformée en mouchard servait à observer la croissance du service de messagerie.

Lire l'article

En ce moment

L'impossible retraite à 40 ans, la guerre des masques, des robots biologiques, une journée sur korii.

Et Cætera

L'impossible retraite à 40 ans, la guerre des masques, des robots biologiques, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

À la rencontre des «xenobots», les premiers robots biologiques au monde

Tech

À la rencontre des «xenobots», les premiers robots biologiques au monde

Entre machines programmées et organismes vivants, ces choses d'un genre nouveau ouvrent des portes sur le futur.

La retraite avant 40 ans: quand le rêve vire au cauchemar

Biz

La retraite avant 40 ans: quand le rêve vire au cauchemar

Les adeptes du mouvement FIRE ont investi jeunes pour arrêter de travailler tôt. Sans voir la crise venir.