Le récap du jour. | AbsolutVision via Unsplash
Le récap du jour. | AbsolutVision via Unsplash

Les cybercrimes des hackers d'État chinois, le «tsunami gris» qui vient, un médicament à 6 millions, aujourd'hui sur korii.

(Et plein d'autres choses aussii.)

Les activités cybercriminelles des hackers d'État chinois, la tendance au «zéro clic» sur Google, le risque économique du «tsunami gris», un médicament à 6 millions de dollars, tout cecii, c'est sur korii.

Un article vous a plu? N'hésitez pas à partager cette newsletter. Un autre vous a déplu? Dites-le nous en répondant directement à ce mail, on lit tout.

Vous souhaitez vous abonner à la kotiidienne? C'est par icii.

Après le boulot, des hackers d'État chinois s'adonnent au cybercrime

Un groupe de cyberguerre, piloté par Pékin, réutilise ses outils d'espionnage pour des activités criminelles lucratives liées aux jeux vidéo et aux cryptomonnaies.

Lire l'article

Google n'est plus une porte d'entrée sur le web, mais un cul-de-sac

Selon le chercheur Rand Fishkin, 50,3% des requêtes sur le moteur de recherche ne débouchent sur aucun clic.

Lire l'article

Si de nouveaux traitements contre les maladies rares sont régulièrement mis sur le marché américain, ils sont souvent inabordables. En témoigne le cas du Strensiq, un médicament à 6 millions de dollars.

Lire l'article

Vieillissement: le «tsunami gris» fera-t-il sombrer l'économie?

Rien ne prouve qu'un nombre croissant de personnes de plus de 65 ans soit une catastrophe.

Lire l'article

En ce moment

Fab.com, ou comment brûler 300 millions de dollars en quatre ans

Biz

Fab.com, ou comment brûler 300 millions de dollars en quatre ans

De héros à zéro, tout est parfois une histoire de fuite en avant.

Les missiles hypersoniques, révolution ou poudre aux yeux?

Et Cætera

Les missiles hypersoniques, révolution ou poudre aux yeux?

Une étude met en doute les performances de ces nouveaux engins ultra-rapides.

Le Brexit, un désastre pour la musique britannique

Biz

Le Brexit, un désastre pour la musique britannique

L'obsession des «brexiters» pour le contrôle des frontières met en péril une industrie déjà malmenée par le Covid-19.