Le récap' du jour.
Le récap' du jour.

Le cynisme d'Uber, le Covid-19 vu du ciel, le zen d'«Animal Crossing», une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

Le sommet de cynisme d'Uber, les superordinateurs à la rescousse de la médecine, le zen bienvenu d'Animal Crossing, l'impact du Covid-19 vu du ciel, les tweets contestables d'Elon Musk, une journée sur korii.

Un article vous a plu? N'hésitez pas à partager cette newsletter. Un autre vous a déplu? Dites-le nous en répondant directement à ce mail, on lit tout.

Vous souhaitez vous abonner à la kotiidienne? C'est par icii.

«Animal Crossing», l'antidote au stress du confinement

Ce jeu positif et béat sort avec un timing parfait: il propose de s'installer sur une île pour y passer du bon temps.

Lire l'article

Le PDG d'Uber veut protéger ses chauffeurs, à condition de n'avoir rien à payer

Dara Khosrowshahi attend que les acquis sociaux soient subventionnés par de l'argent public.

Lire l'article

Pour accélérer la recherche, les États-Unis mutualisent la puissance de calcul de leurs superordinateurs. Et ça marche: l'un d'entre eux propose 77 molécules contre le Covid-19.

Lire l'article

Le Covid-19 vu du ciel

Les satellites de Maxar et Planet Labs ont photographié notre Terre avant et pendant la pandémie: impressionnant.

Lire l'article

Faut-il interdire Twitter à Elon Musk pendant la pandémie?

Le patron de Tesla et SpaceX est, avec Donald Trump, l'une des plus grosses sources de sornettes sur les réseaux.

Lire l'article

En ce moment

Le nouveau Chromecast prouve que Netflix a déjà gagné la bataille du streaming

Biz

Le nouveau Chromecast prouve que Netflix a déjà gagné la bataille du streaming

Un bouton qui en dit long.

«Full Self-Driving»: Tesla lance un test grandeur nature (et c'est peut-être une mauvaise idée)

Tech

«Full Self-Driving»: Tesla lance un test grandeur nature (et c'est peut-être une mauvaise idée)

N'est-il pas un peu tôt pour baisser l'attention?

Le Royaume-Uni voulait son propre système GPS, mais n'a pas acheté les bons satellites

Tech

Le Royaume-Uni voulait son propre système GPS, mais n'a pas acheté les bons satellites

Une boulette à plus de 420 millions d'euros.