Par contre, si vous suivez beaucoup de personnes, cela peut être (très) long. | NordWood Themes via Unsplash

Par contre, si vous suivez beaucoup de personnes, cela peut être (très) long. | NordWood Themes via Unsplash

Dépoussiérez votre fil Twitter à la manière de Marie Kondo

L'égérie du rangement a encore frappé.

Comme l'intérieur de votre appartement, votre compte Twitter peut ressembler à un capharnaüm. Les abonnements s'empilent comme du linge sale et plus le temps passe, plus le courage se raréfie pour affronter cette montagne. À moins d'appliquer les méthodes de Marie Kondo, chantre du ménage moderne.

Un outil gratuit mis au point par le développeur Julius Tarng, ancien concepteur de produits chez Facebook, s'occupe de mettre de l'ordre dans votre fil Twitter en s'inspirant de la spécialiste du rangement japonaise. L'application a été baptisée Tokimeki, comme la devise de Marie Kondo dans la version originale de sa méthode KonMari, plus tard traduite en anglais par «spark joy» –donc «procurer de la joie» en français.

Nouveau fil pour une nouvelle vie

Pour chaque abonnement, l'appli propose trois choix: le conserver, se désabonner ou le mettre dans une liste si un doute persiste. Tarng préconise de commencer par ses plus anciens follows: «C'est une expérience intéressante, revivre qui l'on était, voir les leaders d'opinion que l'on suivait et les amis avec qui le contact s'est rompu».

Chaque profil à évaluer est présenté au choix avec ou sans description, car «dans de nombreux cas je m'abonne aux personnes pour ce qu'elles sont et non pas pour ce qu'elles publient», explique Tarng.

Après chaque désabonnement douloureux, Tokimeki offre la possibilité de remercier le compte dont on se sépare pour «tous les tweets que vous avez appréciés auparavant». Sans oublier, aussi, de remercier Marie Kondo.

En ce moment

Et si la coopérative était la réponse à l’uberisation?

Biz

Et si la coopérative était la réponse à l’uberisation?

À New York, des personnes qui gagnent leur vie en faisant le ménage travaillent via une plateforme qui leur appartient mutuellement –pour 5% de leurs revenus.

Plus on connaît un algorithme, moins on lui fait confiance

Tech

Plus on connaît un algorithme, moins on lui fait confiance

Une chercheuse estime que la capacité d'échapper à la dépendance vis-à-vis des ces formules mathématiques est à l'origine d'une nouvelle fracture numérique.

La concurrence pousse Netflix à la transparence des chiffres

Biz

La concurrence pousse Netflix à la transparence des chiffres

La plateforme a fait part de sa volonté d'ouvrir ses données aux producteurs comme au public: une nouveauté de taille et un signe que la concurrence est prise très au sérieux.