Votre point de départ: à vous de déterminer, le plus vite possible, où cette photo a été prise. | GeoGuessr
Votre point de départ: à vous de déterminer, le plus vite possible, où cette photo a été prise. | GeoGuessr

«GeoGuessr», le jeu de géographie addictif

Intelligent et éducatif, ce petit jeu sur navigateur a créé une communauté de détectives-géographes.

C'est un jeu dont le principe est enfantin. L'important n'est ni la destination, ni le voyage, mais bien le départ: on vous téléporte quelque part autour du monde via la caméra d'une voiture Google, et vous pouvez vous déplacer comme vous le feriez sur Street View.

L'objectif est de retrouver ce point de chute sur la version cartographiée de haut, en utilisant seulement ce que vous pouvez interpréter sur les images. Mieux vous visez, plus vous aurez de points –bientôt, vous saurez cliquer au mètre près.

Championnats de géographie

Chaque indice rapproche du jackpot: une extension de site internet sur une publicité va trahir le bon pays. Puis c'est une route ou un nom de ville sur un plan de bus. Plus qu'à trouver le point exact avec quelques déductions supplémentaires, et c'est gagné.

La satisfaction est immédiate et on remet tout en jeu pour le round suivant. Les gamers sont libres de concevoir leurs propres cartes où sélectionner leurs points d'intérêts, parfois par thématiques –villes enneigées, capitales, circuits de Formule 1, etc.

Je jouais beaucoup à GeoGuessr dans un boulot qui m'ennuyait beaucoup.
Julien Paniac, 28 ans, streamer et joueur de GeoGuessr

Enfant bâtard des cistes et d'autres jeux d'énigmes pour navigateur internet façon Ouverture Facile, GeoGuessr a été créé en 2013 par Anton Wallén. Pas immédiatement populaire, il a lentement fait son trou sur les chaînes Twitch françaises qui, selon le site SullyGnome, sont 25% à représenter le jeu dans cette langue.

GeoGuessr se prête bien à la plateforme de streaming: regarder quelqu'un s'amuser avec GeoGuessr, c'est aussi jouer avec lui et le voir évoluer. Tout le monde peut s'y mettre, moyennant menues finances. Longtemps intégralement gratuit, il est passé en modèle freemium –pas plus d'une partie par jour sans abonnement, la faute à des tarifs gargantuesques pour utiliser les API de Google Maps et Street View.

Julien Paniac, 28 ans, est un streamer qui s'est spécialisé dans la discipline. On peut aussi le voir faire des apparitions dans les chaînes d'autrui, dont Antoine Daniel. «Je jouais beaucoup à GeoGuessr dans un boulot qui m'ennuyait beaucoup, confie-t-il. Le jeu a essentiellement explosé grâce à Antoine Daniel, qui a une grosse audience [...] ou MisterMV. Des Wankil Studio, Squeezie ou Amixem y jouaient il y a deux-trois ans, mais pas de manière compétitive comme nous.»

Il estime que «plein de petites chaînes, notamment anglophones» s'adonnent au jeu, mais qu'il n'y a pas de communauté établie comme dans le monde francophone.

Qu'est-ce qui fait revenir autant sur un concept si simple? «Le jeu est addictif et on a envie de voir ce qui se cache derrière la prochaine partie. Il y a une dose de dopamine importante quand on cherche longtemps et qu'on a trouvé juste. C'est intelligent et éducatif.»

S'il n'y joue plus sans streamer, c'est aussi parce qu'il a contribué à rendre le jeu compétitif. GeoGuessr s'est récemment doté d'options pour sortir du plaisir solitaire et se muer en sport distrayant, où les défis et parcours peuvent se partager, comme dans n'importe quel jeu d'aventures entre gamers potentiellement adversaires.

À la question «peut-on deviner dans quel pays on est, par définition, sans bouger la caméra?», Julien Paniac n'hésite pas à répondre oui. «Le point de départ est, à 99%, sur des routes. [...] À partir du moment où on retient la façon de tracer les routes par pays, l'orientation du soleil, en combinant plein d'informations, c'est possible.»

C'est même le principe de certaines cartes uniquement composées de photosphères. Un métajeu, le «country strike», consiste juste à essayer d'avoir le pays proposé, sans bouger, et à enchaîner les bonnes réponses.

Tout savoir sur les panneaux routiers

Comme souvent avec les jeux à concept, il est tout aussi passionnant de suivre les personnes qui s'y lancent et deviennent des détectives-géographes en deux-deux. Leur sagacité n'est plus à démontrer. Tout, dans une image, peut-être un indice. Ce post de blog est un parfait vadémécum pour celles et ceux qui veulent griller les étapes ou obtenir quelques astuces supplémentaires.

Une liste de détails de plus en plus improbables, dont les derniers confinent à l'omniscience: savoir se repérer dans l'espace, la proportion des pays utilisés dans GeoGuessr, mais aussi celles des voitures qu'on croise dans telle ou telle nation.

Le jeu est addictif et on a envie de voir ce qui se cache derrière la prochaine partie. Il y a une dose de dopamine importante quand on cherche longtemps et qu'on a trouvé juste.
Julien Paniac, 28 ans, streamer et joueur de GeoGuessr

Toutes les marques au sol sont bonnes à prendre et sont presque des distinctions uniques. On y recense la forme des panneaux routiers et comment déduire leur provenance. Les plus expérimenté·es savent dans quel pays on rencontre tel type d'arbre.

Toujours plus fort: sans même la voir, d'aucuns peuvent deviner la marque de la voiture Google Street, donc déduire où elle roule... si ça n'a pas été décelé grâce au halo qu'elle diffuse sous la caméra. En parcourant cette page, on a déjà un peu eu l'impression de faire le tour du monde. Cet article peut se compléter du subreddit dédié où les gamers échangent astuces et anecdotes.

«A Diverse World», la sous-discipline reine

«Mapper», 31 ans, est graphiste 3D. Il est l'auteur des cartes les plus connues de cette communauté, dont «A Diverse World» et «An Urban World», une longue curation de dizaines de milliers de points de chute. Il adore voyager, explorer, et travaillerait volontiers chez Google Maps à force de scruter les cartes et d'y découvrir des erreurs.

Sur GeoGuessr, il a voulu combler un manque. Entre autres: «La carte World officielle [...] a quelques défauts comme une présence d'images indésirables. Certaines images sont de trop mauvaise qualité, une présence des gros pays trop prononcée et l'absence de certains pays rajoutés entre-temps par Google sur Street View.» En 2017, il crée «A Diverse World», le mastodonte préféré des membres de Twitch, du moins francophones.

«Jusqu'ici, je cliquais juste aléatoirement sur les routes disponibles sur Street View, en vérifiant que l'image était d'une qualité correcte tout en gardant un espacement à peu près constant entre chaque point», décrit-il.

«Mais il reste quand même un souci pour les joueurs: celui de ne pas pouvoir obtenir le score parfait à cause d'un emplacement de départ situé sur une zone vide et sans repère sur la carte. Un exemple typique est la route en ligne droite interminable en Argentine ou en Australie.»

Depuis, il a davantage musclé son jeu. Il prépare «une nouvelle version où tous les points sont manuellement placés. [...] Je calcule les probabilités de chaque pays selon plusieurs paramètres. Superficie, longueur du réseau routier, nombre d'habitants... auxquels j'applique un coefficient pour équilibrer un peu le tout selon mes envies.» Un travail très apprécié des gamers, qui lui donnent des retours réguliers.

Quand on leur demande s'ils connaissent ou aiment d'autres jeux de géographie, Julien Paniac et Mapper répondent Saute-Canton, Seterra et Sporcle qui proposent des quiz idoines. GuessWhere, dans lequel il faut trouver le nom d'une ville à partir d'images satellites, a lui-même été créé par un habitué de GeoGuessr.

À votre tour désormais: en attendant le redémarrage des industries du divertissement et du tourisme, tout le monde peut ludifier un saut express sur le globe et se dépayser sans quitter son canapé.

En ce moment

Un PowerPoint qui tue, la fusée géante de la NASA, l'astuce pour tromper les GAFAM, l'hebdo de korii.

Et Cætera

Un PowerPoint qui tue, la fusée géante de la NASA, l'astuce pour tromper les GAFAM, l'hebdo de korii.

Les dix meilleurs articles de la semaine, pour un dimanche sans une trace d'ennui.

Un polymère transforme vos déchets électroniques en or

Tech

Un polymère transforme vos déchets électroniques en or

Vos vieux ordis ou smartphones contiennent des trésors qui peuvent être extraits grâce à la chimie.

Grâce à ses batteries, le nouveau TGV japonais résiste aux séismes

Tech

Grâce à ses batteries, le nouveau TGV japonais résiste aux séismes

Le Shinkansen N700S -avec un «S» pour «suprême»- peut se déplacer même en cas de coupure de courant.