Capture d'écran de The Mandalorian: cette petite bouille a instantanément fait chavirer le cœur des internautes. | Via Walt Disney Studios / LucasFilm
Capture d'écran de The Mandalorian: cette petite bouille a instantanément fait chavirer le cœur des internautes. | Via Walt Disney Studios / LucasFilm

Qui a voulu faire disparaître Baby Yoda?

Dévoilé dans «The Mandalorian», l'adorable personnage est au centre d'un imbroglio entre Disney et Giphy.

Rarement les internautes auront-ils été aussi décomplexé·es vis-à-vis d'un spoiler. Dès les dernières minutes du premier épisode de The Mandalorian, la première série Star Wars diffusée sur Disney+, les réseaux sociaux ont été inondés de GIF, d'images et de mèmes consacré à un personnage nouveau et inattendu, Baby Yoda.

Le petit être est instantanément devenu la sensation de la série, et au-delà. Pari à première vue réussi pour Disney: l'idée de reprendre un personnage culte de la saga et d'en faire un petit être si mignon qu'il a «brisé le cœur» de Werner Herzog semblait, d'emblée, promise au buzz.

C'est donc avec d'autant plus d'étonnement qu'une journaliste de Vulture s'est rendu compte que Disney semblait supprimer tous les GIF du personnage présents sur Giphy, la plateforme de référence pour les images animées.

Ce n'est pas la première fois qu'une grosse entreprise défend agressivement son copyright, mais Disney paraissait se priver d'une énorme campagne de marketing gratuite.

Quelques jours plus tard, nouveau rebondissement: Giphy publie un communiqué clamant sa responsabilité: «Il y a eu confusion autour de certains contenus et nous avons temporairement supprimé les GIF en question, le temps d'étudier la situation. Toutes nos excuses à Disney.» Autrement dit, Disney et ses avocats n'auraient rien à voir là-dedans.

Mesures anti-spoilers inédites

Erreur de la part de Giphy ou retour en arrière de Disney, on ne le saura probablement jamais. En revanche, une autre information à propos de Baby Yoda suggère que l'imbroglio autour des GIF du personnage pourrait ne pas être lié à une histoire de copyright, mais de spoilers et de petites peluches.

Lors d'une interview accordée à Entertainment Tonight, Jon Favreau, le showrunner du Mandalorian, a déclaré avoir explicitement demandé à Disney d'attendre avant de commercialiser des jouets et produits dérivés Baby Yoda. Il souhaitait que le personnage soit universellement découvert lors de la première diffusion de l'épisode –les fuites causées par des figurines sont en effet récurrentes.

C'est un effort particulier pour Star Wars, une franchise qui a révolutionné le marché du jouet et qui reste célèbre pour décliner absolument tout ce qui est à l'écran en millions de produits dérivés. Or, difficile d'imaginer meilleure matière à peluche que Baby Yoda.

Si les jouets seront tout de même disponibles avant Noël (pas fous), il semble donc que Disney a pris pour The Mandalorian des mesures inédites pour éviter les fuites. Quitte, peut-être, à faire paniquer Giphy, qui voyait proliférer sur sa plateforme des images que la plus grosse entreprise de divertissement du monde ne voulait pas voir sortir.

En ce moment

Quand la Playstation servait à étudier les trous noirs

Tech

Quand la Playstation servait à étudier les trous noirs

Peu coûteuse et adaptable, cette machine taillée pour le jeu a aussi fait des miracles en sciences.

Le «sale petit secret» d'Uber, la pollution des sacs réutilisables, des bébés génétiquement modifiés, une semaine sur korii.

Et Cætera

Le «sale petit secret» d'Uber, la pollution des sacs réutilisables, des bébés génétiquement modifiés, une semaine sur korii.

De la lecture et des surprises pour votre samedi.

La recherche des seins parfaits, la mafia meilleure que Goldman Sachs, +100% à Wall Street, une journée sur korii.

Et Cætera

La recherche des seins parfaits, la mafia meilleure que Goldman Sachs, +100% à Wall Street, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'huii.