Le récap du jour. | AbsolutVision via Unsplash
Le récap du jour. | AbsolutVision via Unsplash

La disruption des enterrements, les noirs secrets de Palantir, des augmentations sans chômage, aujourd'hui sur korii.

(Et plein d'autres choses aussii.)

Les inventions des start-ups pour disrupter l'au-delà, les outils de Palantir au service des gouvernements, des augmentations de salaire qui ne créent pas de chômage, une application en VR pour apprendre à licencier, tout cecii, c'est sur korii.

Un article vous a plu? N'hésitez pas à partager cette newsletter. Un autre vous a déplu? Dites-le nous en répondant directement à ce mail, on lit tout.

Vous souhaitez vous abonner à la kotiidienne? C'est par icii.

Les enterrements seront bientôt de l'histoire ancienne

L'industrie mortuaire imagine mille et une nouvelles manières d'envisager l'après-trépas.

Lire l'article

Palantir, l'arme anti-migrants des États-Unis

Pour mener à bien son impitoyable politique, l'agence fédérale de l'immigration a recours à des outils technologiques développés dans la Silicon Valley.

Lire l'article

15 dollars: les restaurants new-yorkais ont doublé le salaire minimum et se portent très bien. Un changement de paradigme?

Lire l'article

Un jeu en réalité virtuelle pour s'entraîner à licencier

Très prisée en entreprise, la VR peut former à beaucoup de choses.

Lire l'article

En ce moment

La plus grosse arnaque de la Silicon Valley, la gentrification vue de Google Maps, le hacking des DAB, une semaine sur korii.

Et Cætera

La plus grosse arnaque de la Silicon Valley, la gentrification vue de Google Maps, le hacking des DAB, une semaine sur korii.

Retour sur une riche semaine.

Des trottinettes télécommandées, Alicem en question, l'espionnage low cost, à lire sur korii.

Et Cætera

Des trottinettes télécommandées, Alicem en question, l'espionnage low cost, à lire sur korii.

Le récap' du jour.

Les personnes en surpoids plus susceptibles d'être censurées par Instagram

Et Cætera

Les personnes en surpoids plus susceptibles d'être censurées par Instagram

L'algorithme de la plateforme signalerait davantage leurs photos dénudées que celles des personnes minces.