Ce berceau très vert est légèrement plus cher que son équivalent Ikea. | Vattenfall
Ce berceau très vert est légèrement plus cher que son équivalent Ikea. | Vattenfall

Le berceau le plus écolo du monde coûte 28.885 dollars

Produire sans énergie fossile a un coût –il est aujourd'hui encore démesuré.

Vattenfall n'est pas un fabricant de mobilier pour nouveau-nés. Présente dans plusieurs pays européens, dont la France, Vattenfall est une entreprise suédoise de production et de distribution d'énergie.

Pour marquer les esprits et souligner le coût exorbitant de l'utilisation des énergies fossiles dans nos vies quotidiennes, la firme a voulu, avec l'aide de l'agence néerlandaise DDB et des designers de Frolic Studio, fabriquer un simple berceau n'utilisant ni pétrole, ni gaz, ni charbon, donc n'émettant aucun gaz à effet de serre, à aucun moment de sa production.

«La manière dont l'industrie fabrique les objets que vous utilisez tous les jours joue un rôle important», note un communiqué de presse à propos des émissions globales de CO2. «La chaise sur laquelle vous êtes assis ou les pyjamas que vous portez: pourraient-ils être fabriqués sans énergie fossile?»

Toute la chaîne

La réponse est oui. Un oui accompagné d'un immense mais. Le berceau conçu par l'équipe est certes très beau, mais il est surtout extrêmement dispendieux: son coût de revient a ainsi été estimé à 28.885 dollars, soit 26.700 euros.

Commençons par le logo. Il est fait de métal, un matériau dont la production est particulièrement énergivore. Celui de ce berceau a été miné puis fondu par une installation-laboratoire affiliée à Vattenfall, située en Suède et fonctionnant à l'hydrogène. Il a ensuite été importé aux Pays-Bas en train et en voiture électrique.

Le bois provient d'un arbre coupé par une tronçonneuse électrique –beaucoup moins efficace que son équivalente fonctionnant à l'essence. Les tissus et matelas n'ont pu faire appel au coton: aucune option sans émission de gaz à effet de serre n'existait. L'équipe responsable du projet a donc dû utiliser un lin confectionné localement et tissé à la main, ainsi que de la laine, produite sur une petite île néerlandaise de Texel puis transportée par bateau jusqu'au continent.

L'opération est bien sûr un coup de pub, avec les limites, contorsions et intérêts spécifiques que suppose une telle communication. Ce berceau vert n'en est pas moins une démonstration symbolique forte des efforts que doivent produire les industries si elles veulent, un jour, réussir à se passer complètement des énergies fossiles.

En ce moment

Grosse frayeur pour l'ISS, Jeff Bezos pas astronaute, le F-35 trollé par l'US Air Force, l'hebdo de korii.

Et Cætera

Grosse frayeur pour l'ISS, Jeff Bezos pas astronaute, le F-35 trollé par l'US Air Force, l'hebdo de korii.

Dix (courts) articles pour comprendre votre monde autrement, et briller en société.

Votre vieille voiture vaut désormais plus cher que quand vous l'avez achetée

Biz

Votre vieille voiture vaut désormais plus cher que quand vous l'avez achetée

L'occasion fait le larron.

Grosse, grosse frayeur pour la Station spatiale internationale

Tech

Grosse, grosse frayeur pour la Station spatiale internationale

Le module russe Nauka a donné quelques sueurs très froides à la Nasa.