Un life hack un peu spécial. | Brandi Alexandra via Unsplash
Un life hack un peu spécial. | Brandi Alexandra via Unsplash

Comment le roi des radins a économisé des dizaines de milliers de dollars en nourriture

Un impératif: aimer les manèges, et la répétition.

C'est une drôle d'histoire, ou une histoire drôle, que raconte MEL Magazine, repris par The Takeout: celle d'un véritable prétendant au titre de champion du monde des radins, d'un homme nommé Dylan ayant réussi à se nourrir trois fois par jour pendant sept ans pour la très modique somme de 150 dollars (130 euros) annuels.

Pour réaliser de telles économies, l'ingénieur en électronique a matin, midi et soir, dû supporter la monotonie de la répétition et se faire au bruit et à la fureur criardes de l'endroit où il a ingéré ces plus de 2.000 repas: un parc à thème, nommé Six Flags Magic Mountain.

Sa martingale fut simple: pour environ 150 dollars par an, Dylan a acquis un pass annuel pour la fête forraine en y ajoutant une option pour des repas à volonté. Il pouvait donc chaque jour pénétrer dans le parc et aller y réclamer le déjeuner, le dîner ainsi que le snack auxquels il pouvait prétendre.

All you can eat

The Takeout explique qu'au début de cette étonnante aventure culino-financière, en 2014, les menus des restaurants du parc n'étaient constitués que de pizza, de burgers et de frites –ce qui n'a pas dû plaire aux artères de Dylan, pas plus qu'à ses envies de diversité et besoins de vitamines. D'autres plats un peu plus sains sont, ensuite, venus s'ajouter à ce tryptique infernal.

«J'en ai eu tellement marre de ces boulettes de poulet, confie Dylan à MEL Magazine. J'estime les avoir choisies environ 150 fois, et à raison de cinq pièces par plat, ça fait environ 750 boulettes. Je ne suis pas sûr de pouvoir en remanger un jour.» Mais pour des repas à 50 cents de dollar chacun, c'est le genre de nouvelle phobie que l'on peut accepter sans peine.

D'autant que Dylan a, grâce à ces très substantielles économies, réussi à rembourser ses dispendieuses études (un exploit aux États-Unis), à acquérir une maison et à se marier.

Une «réussite» inspirante: après la publication de son article, The Takeout affirme avoir reçu le courriel d'un autre individu s'étant lui aussi lancé dans cette croquignolette aventure des repas quasi gratuits.

Lui fait plus fort encore: documentant son life hack ultime sur YouTube, il explique vouloir tenter de vivre dans un van aux abords du parc d'attractions, afin de réaliser de plus grandes économies encore. Il faut le vouloir, mais ça vaut le coup.

En ce moment

Une «boîte noire de la Terre» a été créée pour documenter le désastre climatique

Et Cætera

Une «boîte noire de la Terre» a été créée pour documenter le désastre climatique

Ça fait peur? C'est fait pour.

Chez Aldi, le «rayon de la honte» compte des dizaines de milliers de fans

Biz

Chez Aldi, le «rayon de la honte» compte des dizaines de milliers de fans

Un bien étrange culte voué aux produits ringards.

Le poids de l'humain: l'«anthropomasse» pèse désormais plus lourd que la vie sur Terre

Tech

Le poids de l'humain: l'«anthropomasse» pèse désormais plus lourd que la vie sur Terre

Le poids du plastique dépasse à lui seul l'ensemble de celui du règne animal.