Le récap' du jour.
Le récap' du jour.

Une économie de guerre, les profiteurs du Covid-19, le retour du plastique, une journée sur korii.

Ce qu'il ne fallait pas manquer aujourd'hui.

«Économie de guerre» contre le Covid-19, ces hackers qui profitent de l'épidémie, 17.000 bouteilles de gel hydroalcoolique stockées par des profiteurs, le retour du plastique, la modération réussie de Wikipédia, une journée sur korii.

Un article vous a plu? N'hésitez pas à partager cette newsletter. Un autre vous a déplu? Dites-le nous en répondant directement à ce mail, on lit tout.

Vous souhaitez vous abonner à la kotiidienne? C'est par icii.

Comment l'industrie peut participer à «l'effort de guerre» contre le coronavirus

Des sociétés reconvertissent leurs lignes de production pour produire masques médicaux, gel hydroalcoolique et –peut-être– respirateurs artificiels.

Lire l'article

Le coronavirus fait au moins un heureux: le plastique

L'industrie profite de la pandémie de Covid-19 pour vanter les avantages des produits à usage unique.

Lire l'article

17.000 bouteilles de gel hydroalcoolique et nulle part où les vendre: méchant retour de karma pour deux profiteurs américains.

Lire l'article

Des hackers profitent du Covid-19 pour diffuser des virus

Aucun gel hydroalcoolique ni aucune distanciation sociale ne vous en protégeront.

Lire l'article

Wikipédia gagne la guerre contre la désinformation sur le Covid-19

Des spécialistes de la santé veillent au grain. Les GAFAM pourraient prendre exemple.

Lire l'article

En ce moment

Le Dôme de fer israélien, les terres agricoles de Bill Gates, le méga-yacht de Jeff Bezos, une journée sur korii.

Et Cætera

Le Dôme de fer israélien, les terres agricoles de Bill Gates, le méga-yacht de Jeff Bezos, une journée sur korii.

Quatre articles pour comprendre l'envers du monde.

Jeff Bezos s'offre un méga-yacht à 500 millions de dollars

Et Cætera

Jeff Bezos s'offre un méga-yacht à 500 millions de dollars

Les commandes de bateaux fastueux grossissent au même rythme que la fortune des milliardaires.

Les avions trop automatisés sont un casse-tête pour les pilotes

Tech

Les avions trop automatisés sont un casse-tête pour les pilotes

Les erreurs humaines ne sont pas la première cause des crashs aériens.