Un pêcheur de Plymouth, au large de l'Angleterre, le 4 février 2021. | Ben Stensall / AFP

Un pêcheur de Plymouth, au large de l'Angleterre, le 4 février 2021. | Ben Stensall / AFP

Les poissons des Anglais risquent de leur coûter leur électricité

L'escalade des tensions autour de la pêche pourrait amener la France à jouer sur les prix de l'énergie.

Les tensions causées par le Brexit n'en finissent plus. Alors que la France réclamait au Royaume-Uni, dans le cadre d'un accord signé après le retrait de ce dernier de l'UE, 164 licences de pêche afin que des bateaux français puissent aller dans les eaux britanniques, Londres n'a accepté d'en délivrer que soixante-quatre.

Si les Anglais assurent que les pêcheurs en question n'ont pas été capables de prouver qu'ils pêchaient dans les eaux anglaises avant le Brexit, cette décision a attiré la colère de Paris. Gabriel Attal a dénoncé une politique «totalement inacceptable et inadmissible» et la ministre française de la Mer, Annick Girardin, a estimé que la pêche française était «prise en otage par les Britanniques à des fins politiques».

En représailles, le secrétaire d'État aux affaires européennes, Clément Beaune, a menacé de mettre dans la balance l'approvisionnement en électricité. En effet, sur les quatre câbles électriques sous-marins qui relient la Grande-Bretagne au continent, deux passent par la France.

Pas de poisson sans arrêtes

L'énergie est une denrée très précieuse, en ce moment. Les conditions météo de ces derniers mois ont perturbé l'énergie éolienne, et à cause d'un hiver 2020/2021 long et rigoureux, les réserves de gaz sont restées basses.

En plus de cela, la Russie, l'un des fournisseurs principaux de gaz en Europe, est accusée de limiter ses exportations via l'Ukraine afin de forcer la main des régulateurs européens pour qu'ils approuvent la construction de Nord Stream 2, une pipeline qui passerait par la mer Baltique.

Résultat, les prix de l'énergie ont flambé sur le vieux continent, et particulièrement au Royaume-Uni, où l'un des câbles sous-marins mentionné est temporaire inactif après avoir été endommagé par un incendie. Les factures augmentent, et les petits fournisseurs d'énergie britanniques ne peuvent plus suivre. En septembre, cinq d'entre eux ont déposé le bilan en deux semaines.

Si la France décide en effet de sanctionner son voisin en lui coupant l'électricité, les conséquences sur les ménages et le secteur de l'énergie pourraient être dévastatrices.

En ce moment

Le mythique An-225 Mriya, plus gros avion cargo du monde, pourrait bientôt renaître

Tech

Le mythique An-225 Mriya, plus gros avion cargo du monde, pourrait bientôt renaître

Richard Branson semble vouloir faire revoler le monstre.

On vient peut-être de faire un grand pas vers la compréhension de la matière noire

Tech

On vient peut-être de faire un grand pas vers la compréhension de la matière noire

La clé? Le neutrino et ses trois saveurs qui, comme les mousquetaires, étaient en fait quatre.

✈️ Le sale état des avions de chasse US 🚗 Le tuning militaire fou des Ukrainiens 🛏️ Des avions couchettes, hier sur korii.

Et Cætera

✈️ Le sale état des avions de chasse US 🚗 Le tuning militaire fou des Ukrainiens 🛏️ Des avions couchettes, hier sur korii.

Quatre articles pour jeter un autre œil sur le monde.