La prochaine étape: des WC dignes de Trainspotting. | Gabor Monori via Unsplash
La prochaine étape: des WC dignes de Trainspotting. | Gabor Monori via Unsplash

Vous pouvez dire adieu à votre sieste aux toilettes

L'injonction à la productivité vous poursuit jusqu'au petit coin.

En l'absence d'une véritable salle de repos et d'un canapé moelleux, parce que vous avez besoin de quelques minutes de solitude, de repos ou de discrétion pour passer une commande sur Amazon, vous profitez de l'un des derniers sanctuaires disponibles sur votre lieu de travail: les toilettes.

La technique est connue, et on vous voit –ou plutôt on vous surveille, parfois de manière technologique et comptable. Après tout, pour l'entreprise qui vous emploie et qui n'a peut-être pas développé une vision très moderne de la productivité, ces quelques minutes chipées sur votre temps de travail représentent un bout de salaire.

Un récent sondage a ainsi dévoilé qu'au bureau, nos voisin·es britanniques passaient jusqu'à dix fois plus de temps que naturellement nécessaire enfermé·es au petit coin.

Assise inclinée

Pas question de laisser cette chienlit perdurer, s'est dit l'ingénieur Mahabir Gill, fondateur de StandardToilet. Perturbé par les queues interminables devant les toilettes publiques et horripilé par ses collègues piquant du nez sur le trône, il a eu l'idée de rendre les WC suffisamment inconfortables pour que leurs occupant·es ne s'y attardent pas, en les inclinant vers l'avant de très exactement 13 degrés.

Comme le note Wired, la question est loin d'être anodine ou de ne toucher qu'une poignée de managers maniaques ou psychorigides. Dans les entrepôts d'Amazon au Royaume-Uni, des salarié·es privé·es de pause pipi ou pressé·es par les cadences infernales doivent uriner dans des bouteilles en plastique.

D'autres entreprises britanniques font même signer des contrats engageant le personnel à ne pas passer plus de 1% de son temps de travail effectif aux toilettes –soit deux minutes par jour.

Aux États-Unis, certain·es des employé·es du secteur de la volaille seraient obligé·es de porter des couches pour se soulager, selon un rapport d'Oxfam. La question se pose également en France, où les exemples de gestion inhumaine des temps de pause se multiplient.

StandardToilet, dont le projet a été officiellement soutenu par la British Toilet Association, ne voit pas le problème. Proposés entre 150 et 500 livres sterling [de 175 à 590 euros], les WC hostiles de la petite entreprise devraient rapidement envahir les lieux publics, les stations-services et, bien sûr, les espaces de travail.

En ce moment

Eurostar, en lutte pour sa survie, appelle le gouvernement britannique à l'aide

Biz

Eurostar, en lutte pour sa survie, appelle le gouvernement britannique à l'aide

La compagnie dénonce une inégalité de traitement avec le secteur aérien.

Combien les vaccins contre le Covid-19 rapporteront aux sociétés pharmaceutiques

Biz

Combien les vaccins contre le Covid-19 rapporteront aux sociétés pharmaceutiques

Relativement peu au début, puis potentiellement beaucoup.

Ce site internet permet de brûler (littéralement) tout ce que vous avez détesté en 2020

Et Cætera

Ce site internet permet de brûler (littéralement) tout ce que vous avez détesté en 2020

Un simple e-mail suffit, et vous pourrez assister à la scène en direct.