La baie de Venise le 18 mars, presque entièrement vidée de ses bateaux. | AFP / Planet Labs
La baie de Venise le 18 mars, presque entièrement vidée de ses bateaux. | AFP / Planet Labs

Le Covid-19 vu du ciel

Les satellites de Maxar et Planet Labs ont photographié notre Terre avant et pendant la pandémie: impressionnant.

Près de 3 milliards de personnes sont désormais, de manière plus ou moins stricte, confinées chez elles dans le monde pour éviter la propagation du Covid-19. En conséquence, les rues, principaux axes routiers, places ou lieux saints de grandes villes, d'ordinaire surchargés, se sont peu à peu vidés de toute vie.

Vu du ciel, c'est plutôt impressionnant, comme le montrent les clichés des entreprises Maxar et Planet Labs, spécialisées dans la technologie spatiale. Équipée de satellites d'imagerie, elles fournissent à la fois des entreprises, des associations, des gouvernements et des médias comme le site d'information Wired.

Terre de pèlerinage pour les musulman·es du monde entier, la mosquée al-Harâm et la Kaaba à La Mecque accueillent beaucoup moins de fidèles cette année. Ces deux photographies ont été prises respectivement le 14 février et le 3 mars 2020. Le 4 mars, les autorités saoudiennes ont décidé de suspendre le pèlerinage de la Omra en raison du Covid-19. | Maxar / AFP

À Wuhan, la ville chinoise la plus touchée par le virus, l'avenue principale est bien calme le 5 mars 2020, alors que toute la province est en quarantaine. La première photo date du 17 octobre 2019. | Maxar / AFP

Le 16 mars, la République islamique d'Iran a ordonné la fermeture de quatre de ses lieux de pèlerinage. Ces clichés pris en septembre 2019 et le 1er mars 2020 montrent la cour du sanctuaire de Fatima Masoumeh, à Qom. | AFP / Maxar

Même la magie de Disney n'a pas résisté au Covid-19. À Orlando en Floride, le Disney World a fermé ses portes et le avant-après (mars 2019 contre mars 2020) est là encore édifiant. | AFP / Planet Labs

En Californie, le pont de la baie de San Francisco est débarassé de ses embouteillages quotidiens. En témoignent ces photos de février 2019 et du 16 mars 2020. | AFP / Planet Labs

Peut-être avez-vous vu passer ces images des eaux de Venise, qui s'éclaircissent à mesure que les bateaux cessent de circuler. En vue satellite, on constate bien la différence de trafic entre octobre 2019 et le 18 mars 2020. | AFP / Planet Labs

Construit en seulement dix jours, cet hôpital à Wuhan en Chine a pu ouvrir ses portes le 8 février pour accueillir les premièr·e·s malades. Avant cela, en avril 2017, le site sur lequel il est installé ressemblait ni plus ni moins à un petit coin de verdure. | AFP / Maxar

En ce moment

L'impossible retraite à 40 ans, la guerre des masques, des robots biologiques, une journée sur korii.

Et Cætera

L'impossible retraite à 40 ans, la guerre des masques, des robots biologiques, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

À la rencontre des «xenobots», les premiers robots biologiques au monde

Tech

À la rencontre des «xenobots», les premiers robots biologiques au monde

Entre machines programmées et organismes vivants, ces choses d'un genre nouveau ouvrent des portes sur le futur.

La retraite avant 40 ans: quand le rêve vire au cauchemar

Biz

La retraite avant 40 ans: quand le rêve vire au cauchemar

Les adeptes du mouvement FIRE ont investi jeunes pour arrêter de travailler tôt. Sans voir la crise venir.