Vue d'artiste de la planète GJ 357 d. | Goddard Space Flight Center de la NASA / Chris Smith

Vue d'artiste de la planète GJ 357 d. | Goddard Space Flight Center de la NASA / Chris Smith

On a trouvé une exoplanète potentiellement habitable à 31 années-lumière

Elle s'appelle GJ 357 d et pourrait maintenir de l'eau sous forme liquide à sa surface.

Le Transiting Exoplanet Survey Satellite (TESS), le téléscope spatial de la NASA parti à la recherche d'exoplanètes, a bien travaillé depuis son lancement en avril 2018: en un an, il a découvert 21 de ces planètes.

Pour mener à bien sa mission, TESS s'est concentré sur les étoiles situées dans un rayon de 300 années-lumière autour de notre système solaire. En février 2019, il a capté un phénomène intéressant à propos d'une étoile naine nommée GJ 357.

Les scientifiques ont remarqué que ce petit soleil s'assombrissait légèrement tous les 3,9 jours; ce changement de luminosité trahit la présence d'une planète en transit devant la face observable de l'étoile. La planète en question, nommée GJ 357 b, est une sorte de Terre plus chaude et 22% plus grande que la nôtre.

Super-Terre

Des observations approfondies menées par des astronomes de l'Institut d'astrophysique des îles Canaries et de l'université de La Laguna ont ensuite révélé la présence de deux autres exoplanètes, GJ 357 c et GJ 357 d, dans le système de l'étoile GJ 357.

Si l'atmosphère de la première monte dans les 126°C, la seconde semble réunir des conditions proches de la Terre. «Avec une atmosphère dense, la planète GJ 357 d pourrait maintenir de l'eau sous forme liquide à sa surface, comme la Terre, et nous pourrons peut-être déceler des signes de vie avec nos prochains téléscopes, a déclaré Lisa Kaltenegger, qui dirige l'équipe internationale d'astronomes à l'origine de la trouvaille.

«C'est enthousiasmant, a-t-elle poursuivi, car c'est la première super-Terre voisine de l'humanité qui pourrait abriter la vie découverte avec l'aide de TESS, notre petite et puissante mission à l'impact si important.»

Bien que considérée comme notre «voisine», GJ 357 d n'est pas vraiment la porte à côté, puisqu'elle est située à 31 années-lumière de la Terre, soit à 294 billions de kilomètres –une bonne nouvelle si la planète est habitée par une forme de vie hostile, un peu moins bonne si l'on doit en faire notre planète de secours.

En ce moment

Le cristal temporel de Google, ou le grand bond en avant de l'informatique quantique

Et Cætera

Le cristal temporel de Google, ou le grand bond en avant de l'informatique quantique

Un nouvel état de la matière aux propriétés impossibles.

Station spatiale internationale: après Nauka, le torchon brûle entre la NASA et Roscosmos

Et Cætera

Station spatiale internationale: après Nauka, le torchon brûle entre la NASA et Roscosmos

Du rififi en orbite terrestre basse.

La branlée du Pentagone, des voitures qui roulent au sel, l'hydrogène du nucléaire, une journée sur korii.

Et Cætera

La branlée du Pentagone, des voitures qui roulent au sel, l'hydrogène du nucléaire, une journée sur korii.

Quatre articles pour poser un autre regard sur le monde.