Le récap du jour. | AbsolutVision via Unsplash

Le récap du jour. | AbsolutVision via Unsplash

L'espionnage sur les sites porno, la nouvelle vie de Maisie Williams et nos emplois face aux robots, c'était aujourd'hui sur korii.

(Et plein d'autres choses aussii.)

Le tracking des personnes qui utilisent des sites porno, le nouveau projet d'appli de Maisie Williams, des avatars pour alléger l'emploi du temps des célébrités et nos emplois face aux robots: tout cecii, c'est à lire sur korii.

Un article vous a plu? N'hésitez pas à partager cette newsletter. Un autre vous a déplu? Dites-le nous en répondant directement à ce mail, on lit tout.

Vous souhaitez vous abonner à la kotiidienne? C'est par icii.

Après «Game of Thrones», la nouvelle aventure de Maisie Williams

Elle lance Daisie, une application pour connecter et propulser les personnes aux idées innovantes.

Lire l'article

Identités numériques, ou comment les célébrités se dédoublent sur le web

Ces copies humaines animées en 3D représentent de belles opportunités économiques mais posent aussi la question du hacking.

Lire l'article

93% des sites pornos vous traquent à votre insu et Google, Facebook ou Oracle, tout comme de nombreux et obscurs data brokers, connaissent vos préférences sexuelles.

Lire l'article

Les robots menacent-ils vraiment notre travail?

Environ 20 millions d'emplois industriels pourraient disparaître dans le monde d'ici 2020.

Lire l'article

En ce moment

Le survivalisme des ultra-riches, les miracles du CBD, un open-space de l'enfer, une semaine sur korii

Et Cætera

Le survivalisme des ultra-riches, les miracles du CBD, un open-space de l'enfer, une semaine sur korii

De quoi bien occuper votre dimanche.

Du mieux pour les trottinettes, du rififi dans la vape, les deepfakes pour les nuls, aujourd'hui sur korii.

Et Cætera

Du mieux pour les trottinettes, du rififi dans la vape, les deepfakes pour les nuls, aujourd'hui sur korii.

(Et plein d'autres choses aussii.)

Les deepfakes pour les nuls, c'est pour (très) bientôt

Tech

Les deepfakes pour les nuls, c'est pour (très) bientôt

Des deepfakes open source et prêts à l'emploi, c'est pour demain et ils risquent d'en rajouter dans le chaos existant.