Petits animaux, nains de jardin et diamants: l'authentique jeu mobile a été pimpé par son fabricant. | Clarissa Watson via Unsplash. 
Petits animaux, nains de jardin et diamants: l'authentique jeu mobile a été pimpé par son fabricant. | Clarissa Watson via Unsplash

La nouvelle version de Scrabble Go scandalise les fans

Le fabricant Hasbro a fait peau neuve de son application qui ressemble désormais davantage à Candy Crush qu'à un jeu de lettres.

«Une obscénité», proteste Josh Bernoff, 61 ans. «On se croirait dans l'intestin d'une licorne venant d'avaler un tube de Smarties multicolores». L'objet de son indignation: la nouvelle version de l'application officielle du vénérable jeu de Scrabble, baptisée Scrabble Go.

Lancée au mois de mars, en plein confinement, cette dernière ressemble de fait davantage à Candy Crush qu'au jeu de société, avec ses petits animaux clignotant sur l'écran, ses tuiles flamand rose et nains de jardin à collectionner, et ses diamants sautant allègrement de coffres au trésor. «On dirait que la nouvelle version est faite pour des gens qui ont quatre ans d'âge mental», fustige une retraitée.

Au-delà de son aspect jugé infantile et criard, certain·es utilisateurs et utilisatrices se plaignent aussi de son petit air de Tinder. La faute aux invitations incessantes qui proposent de faire la rencontre d'autres personnes connectées (dont un bon nombre sont virtuelles) et d'inviter ses amis Facebook. D'autres internautes pestent sur la difficulté à trouver le dictionnaire, le menu surchargé et confus, les publicités agressives et omniprésentes, ou encore la consommation ahurissante de batterie jugée «inexplicable».

Le groupe Go Scrabble Go s'est créé sur Facebook pour réclamer le retour de l'ancienne version et plusieurs pétitions adressées à Hasbro, détenteur de la licence Scrabble, ont été lancées sur la plateforme Change.org.

Poule aux oeufs d'or pour jeunes

Malgré cette avalanche d'avis négatifs, Hasbro assure qu'il ne compte pas revenir en arrière. Car l'objectif de l'entreprise est bien d'attirer un public plus jeune.

Pour la création de Scrabble Go, Hasbro s'est associé avec Scopely, un éditeur de jeux mobiles déjà auteur de Looney Tunes Monde en pagaille ou Walking Dead: Road to Survival. Les deux entreprises avaient déjà collaboré en 2015 pour le lancement de Dice With Buddies, un jeu de yams faisant partie des cinquante jeux les plus populaires sur mobile, selon Mark Blecher, le directeur du digital de Hasbro interrogé par le Wall Street Journal.

À l'instar de nombreux divertissements mobiles, Scrabble Go s'appuie sur un modèle freemium (gratuit et en libre accès) où il faut débourser entre 3 euros et 109 euros pour acheter des diamants offrant des bonus et des récompenses. Une version sans publicité est aussi disponible pour 5,49 euros par mois… là où l'ancienne version se téléchargeait une fois pour toute au même prix.

Une poule aux oeufs d'or pour le fabricant de jeux, qui assure que la nouvelle version est un succès. «Nous avons 2,5 millions de joueurs chaque jours qui y passent en moyenne 80 à 100 minutes», confirme Javier Ferreira, le codirecteur de Scopely. Le nouveau public semble lui donner raison: sur l'Apple Store, Scrabble Go est noté 4,3 étoiles.

En ce moment

Le concours mortel de Pepsi, un Tchernobyl volant, une apocalypse boursière, l'hebdo de korii.

Et Cætera

Le concours mortel de Pepsi, un Tchernobyl volant, une apocalypse boursière, l'hebdo de korii.

Les dix articles de la semaine, pour chasser l'ennui de votre dimanche.

Le confinement a fait de deux octogénaires de Taïwan des stars d'Instagram

Et Cætera

Le confinement a fait de deux octogénaires de Taïwan des stars d'Instagram

En un mois, le couple a atteint les 600.000 followers.

Et si vous preniez l'avion pour aller nulle part?

Biz

Et si vous preniez l'avion pour aller nulle part?

Aéroports et compagnies rivalisent dans le non-sens pour compenser l'effondrement du marché aérien.