Le récap' du jour.
Le récap' du jour.

Le flicage des proches, un sous-marin géant, les profits du Covid-19, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

Des outils pour surveiller ses proches, le plus gros sous-marin du monde, un iPhone à deux écrans, les petits profits du Covid-19, des jets privés pour esquiver la pandémie, une journée sur korii.

Un article vous a plu? N'hésitez pas à partager cette newsletter. Un autre vous a déplu? Dites-le nous en répondant directement à ce mail, on lit tout.

Vous souhaitez vous abonner à la kotiidienne? C'est par icii.

Petites géolocalisations entre proches

Des millions de personnes à travers le monde utilisent des outils pour localiser leurs ami·es, leur famille ou leur partenaire. Pour se rassurer, et parfois se faire peur.

Lire l'article

La Russie veut construire le plus gros sous-marin nucléaire au monde

Le navire mesurerait 360 mètres de long et transporterait du gaz naturel liquéfié sous l'Arctique.

Lire l'article

Comment esquiver le coronavirus lorsque l'on est très riche? Tout le monde en jet privé, et l'affaire est réglée.

Lire l'article

À qui profite le coronavirus?

Quelques marques et services tirent parti de l'épidémie, mais elles feraient mieux de ne pas se réjouir trop vite.

Lire l'article

Apple planche sur un iPhone à deux écrans

L'entreprise américaine a déposé le 10 mars un brevet pour un smartphone pliable.

Lire l'article

En ce moment

L'impossible retraite à 40 ans, la guerre des masques, des robots biologiques, une journée sur korii.

Et Cætera

L'impossible retraite à 40 ans, la guerre des masques, des robots biologiques, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

À la rencontre des «xenobots», les premiers robots biologiques au monde

Tech

À la rencontre des «xenobots», les premiers robots biologiques au monde

Entre machines programmées et organismes vivants, ces choses d'un genre nouveau ouvrent des portes sur le futur.

La retraite avant 40 ans: quand le rêve vire au cauchemar

Biz

La retraite avant 40 ans: quand le rêve vire au cauchemar

Les adeptes du mouvement FIRE ont investi jeunes pour arrêter de travailler tôt. Sans voir la crise venir.