Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.
Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

«Fortnite» contre Google, l'IA met la finance au chômage, les cadeaux gênants de Netflix, une journée sur korii.

Le récap du jour.

L'éditeur de Fortnite en guerre contre Google, la folie du loto chez les boomers américain·es, le monde de la finance mis au chômage par l'IA, les succès contrastés des clubs de sport dans le gaming, les arrangements de Netflix avec les journalistes, c'était aujourd'hui sur korii.

Un article vous a plu? N'hésitez pas à partager cette newsletter. Un autre vous a déplu? Dites-le nous en répondant directement à ce mail, on lit tout.

Vous souhaitez vous abonner à la kotiidienne? C'est par icii.

Pour les clubs sportifs, l'e-sport n'est pas l'eldorado espéré

Trois ans après le lancement de la section gaming du PSG, les structures de rugby, de handball et surtout de basket s'engouffrent dans la brèche –avec un succès relatif.

Lire l'article

Netflix accusé par ses rivaux d'acheter les journalistes

Au programme: voyages coûteux, hôtels luxueux et rencontres privées avec les stars.

Lire l'article

Aux États-Unis, les baby-boomers sont accros au loto. Pour espérer une meilleure retraite?

Lire l'article

L'éditeur de «Fortnite» part en guerre contre Google

Epic Game proteste contre les 30% que Google prélève sur les microtransactions effectuées dans les apps Android.

Lire l'article

L'IA pourrait remplacer près de 6 millions d'emplois dans la finance

Cette révolution aurait déjà commencé dans les grands groupes.

Lire l'article

En ce moment

L'impossible retraite à 40 ans, la guerre des masques, des robots biologiques, une journée sur korii.

Et Cætera

L'impossible retraite à 40 ans, la guerre des masques, des robots biologiques, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

À la rencontre des «xenobots», les premiers robots biologiques au monde

Tech

À la rencontre des «xenobots», les premiers robots biologiques au monde

Entre machines programmées et organismes vivants, ces choses d'un genre nouveau ouvrent des portes sur le futur.

La retraite avant 40 ans: quand le rêve vire au cauchemar

Biz

La retraite avant 40 ans: quand le rêve vire au cauchemar

Les adeptes du mouvement FIRE ont investi jeunes pour arrêter de travailler tôt. Sans voir la crise venir.