Totale, la domination de Google ne s'arrête pas à la recherche et à la publicité en ligne. | Spencer Platt / Getty Images via AFP
Totale, la domination de Google ne s'arrête pas à la recherche et à la publicité en ligne. | Spencer Platt / Getty Images via AFP

Qui veut la peau de Google?

Cartes, vidéo, navigateurs... Passage en revue des marchés que la firme, poursuivie par la justice américaine, écrase de son poids colossal.

Le mardi 20 octobre 2020 restera comme une date importante dans l'histoire économique et technologique moderne: c'est le jour choisi par le Département de la justice américain pour s'attaquer à Google, l'accusant de protéger illégalement sa domination dans les marchés de la recherche et de la publicité sur Internet.

Cette confrontation entre le gouvernement américain et l'ogre de la tech pourrait, écrivait le New York Times, «transformer la manière dont le public utilise Internet». Nous sommes encore loin d'un tel séisme, et d'autres procès devraient suivre. Mais celui-ci replace dans une lumière crue, l'écrasante domination que Google a bâti dans de multiples marchés, tous placés au cœur de nos vies modernes.

Le Wall Street Journal a fait un tour d'horizon de ces mainmises plus ou moins monopolistiques: pas étonnant que Google, l'ogre qui digère ses concurrents, se soit attiré quelques foudres et beaucoup d'ennemis, notamment dans les innombrables jeunes pousses qu'elle a écrasées sur son passage.

Le premier des domaines est celui qui a tout lancé, et celui où les chiffres sont les plus frappants: la recherche sur Internet. Google capte ainsi dans le monde 92% des recherches sur ordinateur et 95% sur mobile, ne laissant aucun air à la concurrence. Cette domination historique s'est notamment faite au prix de nébuleux contrats que vise la justice américaine, notamment avec Apple.

Microsoft, qui fut autrefois la fameuse cible d'un procès anti-trust similaire, se frotte les mains: ces menaces sur Google sont peut-être l'occasion pour Bing, son propre outil, de trouver enfin une place dans le marché de la recherche.

Ubiquité

Dans le secteur des smartphones, le tableau n'est pas beaucoup plus rose. Si Apple semble s'être trouvé une place au soleil, avec iOS, dans ce marché qu'elle a inventé, Android anime dans le monde 75% des terminaux en circulation. Être ainsi le rouage central d'un outil si essentiel permet de le faire tourner, toujours, dans son sens.

Dans le monstrueux marché de la publicité en ligne, nerf de la guerre moderne et infini veau d'or, la puissance de Google pose aussi question. 40% des publicités numériques sont achetées –et 50% sont vendues– sur les plateformes que contrôle Google, une concentration notamment construite par le rachat et la digestion de DoubleClick en 2007.

Omniprésente, YouTube est aussi une propriété de la firme fondée par Larry Page et Sergei Brin et domine le marché de la vidéo de la tête et des épaules, avec 73% de parts de marché. L'impact financier est immense: les publicités sur la plateforme ont représenté 15 des 98 milliards de dollars de chiffre d'affaires de Google en 2019.

Apple, qui lutte pour faire vivre son propre outil, ou Huawei, qui a développé son propre système nommé Petal Maps, savent à quel point le Maps de Google semble irrattrapable, renforcé par le rachat de Waze en 2013. L'outil représente ainsi 70% des utilisations –et est au cœur du business d'autres énormes firmes, telle Uber.

Notable enfin, le poids de Chrome dans la navigation mondiale: le navigateur capte 66% des internautes dans le monde, ce qui place de facto Google à l'épicentre des usages du world wide web. Partout, la firme a donc réussi à enclencher les effets d'une force centripète formidable qui, toujours, ramène vers elle, et fait ployer celles et ceux qui tenteraient de résister.

En ce moment

Avec le Covid-19, le Black Friday est devenu un jour comme un autre

Biz

Avec le Covid-19, le Black Friday est devenu un jour comme un autre

Aux États-Unis, les promotions de fin novembre sont bien moins agitées que d'habitude.

Acheter une carte graphique dernière génération? Mission impossible!

Tech

Acheter une carte graphique dernière génération? Mission impossible!

Les magasins sont pris d'assaut à cause d'une pénurie.

La guerre des lobbies du «low carb»

Biz

La guerre des lobbies du «low carb»

Les partisans des régimes pauvres en glucides tentent d'influencer les normes nutritionnelles qui doivent être revues prochainement.