Le récap' du jour.
Le récap' du jour.

La guerre de la pistache, la fin des seringues, des IA racistes, une journée sur korii.

Ce qu'il ne fallait pas manquer ce mercredi.

La fin de la seringue hypodermique, le racisme des IA policières, la guerre irano-américaine de la pistache, se couper de son smartphone, un demi-tour pour Juul, une journée sur korii.

Un article vous a plu? N'hésitez pas à partager cette newsletter. Un autre vous a déplu? Dites-le nous en répondant directement à ce mail, on lit tout.

Vous souhaitez vous abonner à la kotiidienne? C'est par icii.

La seringue hypodermique vit-elle ses dernières années?

Elle pourrait être remplacée par des micro-aiguilles indolores et résistantes aux infections.

Lire l'article

Si la police est raciste, ses algorithmes le seront aussi

Tant que les forces de l'ordre ne seront pas irréprochables, les IA ne feront qu'accentuer leurs défauts.

Lire l'article

Juul prépare une e-cigarette bloquée pour les moins de 21 ans: un virage à 180 degrés pour le géant de la vape, qui se débat pour survivre sur le marché américain.

Lire l'article

Entre Washington et Téhéran, la guerre de la pistache fait rage

Plus feutrée que les échanges de tirs et les assassinats ciblés, une tout autre bataille se joue.

Lire l'article

Trois apps Android pour se défaire d'Android

Votre smartphone vous hante? Google a pensé à vous.

Lire l'article

En ce moment

L'impossible retraite à 40 ans, la guerre des masques, des robots biologiques, une journée sur korii.

Et Cætera

L'impossible retraite à 40 ans, la guerre des masques, des robots biologiques, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

À la rencontre des «xenobots», les premiers robots biologiques au monde

Tech

À la rencontre des «xenobots», les premiers robots biologiques au monde

Entre machines programmées et organismes vivants, ces choses d'un genre nouveau ouvrent des portes sur le futur.

La retraite avant 40 ans: quand le rêve vire au cauchemar

Biz

La retraite avant 40 ans: quand le rêve vire au cauchemar

Les adeptes du mouvement FIRE ont investi jeunes pour arrêter de travailler tôt. Sans voir la crise venir.