La couette, meilleur ami de l'être humain. | Kinga Cichewicz via Unsplash
La couette, meilleur ami de l'être humain. | Kinga Cichewicz via Unsplash

Et si, pour vivre mieux et plus longtemps, vous hiberniez?

La science pourrait rendre la chose possible.

L'hibernation est-elle réservée aux petits mammifères et à certains amphibiens, reptiles et insectes? Attention d'abord à la définition de ce mot, rappelle New Scientist, puisque dans certaines langues, la définition de ce terme inclut la notion de sommeil. Or, selon Vlad Vyazovskiy, professeur de physiologie du sommeil à l'université d'Oxford, «comparer l'hibernation au sommeil revient à comparer des pommes et des oranges».

Plus précisément, «les critères permettant de définir le sommeil sont purement centrés sur l'activité cérébrale, mais l'hibernation est basée sur le métabolisme». Autrement dit, explique le spécialiste, hiberner en étant éveillé n'a rien d'une contradiction.

En fait, l'hibernation consiste avant tout en une diminution de l'activité physiologique, ce qui se traduit notamment par une baisse de la température corporelle et un ralentissement du métabolisme. Ces variations peuvent être plus ou moins importantes selon les êtres et les périodes.

Et nous, pourrions-nous hiberner?, se demande New Scientist. Il semble bien que oui, selon les expertes et experts interrogés par le magazine, même si l'être humain risque de devoir se contenter d'une forme d'hibernation de bas niveau.

Il ne s'agira ainsi pas de se priver d'eau et de nourriture pendant six mois, comme parviennent à le faire certaines espèces d'écureuils, dont l'organisme se régule de façon admirable et parvient à fonctionner en circuit fermé.

Le froid sans l'hypothermie

Des études ont montré que les espèces qui hibernent doivent cette faculté étonnante à la présence dans leur organisme d'un neurotransmetteur, l'adénosine, fortement lié au sommeil.

Des expériences menées en 2011 sur certains écureuils capables d'hiberner, pour lesquelles les scientifiques ont fait varier les niveaux d'adénosine, ont donné des résultats très convaincants: il était possible de faire tour à tour entrer et sortir ces écureuils de l'état de torpeur correspondant à leur hibernation. Il faut ajouter à cela un élément surprenant et encore mal compris: l'expérience en question ne fonctionne... qu'en hiver.

Menée sur des rats, une étude similaire a montré que l'augmentation d'adénosine avait pour conséquence principale une diminution de leur température corporelle, mais sans les effets habituellement constatés dans les situations d'hypothermie –ni frissons ni stress métabolique.

Les scientifiques s'accordent sur le fait que l'adénosine est la clé de l'hibernation, puisqu'elle permet l'«inversion de la thermorégulation». C'est donc grâce à elle que l'être humain pourrait entrer dans un état d'hibernation et procéder à un ralentissement hivernal avant de pouvoir croquer la vie à pleines dents dès le retour des beaux jours.

Mais l'hibernation ne serait pas qu'un moyen d'échapper à l'hiver, puisque la science a mis en lumière ses vertus anti-âge. Hiberner permettrait en effet d'accroître sa longévité.

Faire ralentir son métabolisme, et donc le préserver, permettrait de vivre plus longtemps et potentiellement en meilleure santé. C'est bien le cas du côté des mammifères, chez qui il a été constaté que les espèces qui hibernent ont une espérance de vie supérieure à celle des espèces de même taille qui vivent à fond toute l'année.

Tout cela donne envie de se shooter à l'adénosine. Surtout lorsqu'on déteste l'hiver et qu'on aime plutôt bien la vie.

En ce moment

⚛️ Le grand bond en avant de la fusion 💣 L'Ukraine loin derrière les lignes russes 🐕 Des chiens errants kamikazes, une journée sur korii.

Et Cætera

⚛️ Le grand bond en avant de la fusion 💣 L'Ukraine loin derrière les lignes russes 🐕 Des chiens errants kamikazes, une journée sur korii.

Quatre articles pour voir le monde d'un autre œil.

En Russie, l'attaque des bombardiers stratégiques du Kremlin par de probables drones ukrainiens

Tech

En Russie, l'attaque des bombardiers stratégiques du Kremlin par de probables drones ukrainiens

Les bases d'Engels-2 et de Riazan auraient été touchées. Un tournant?

Les champs magnétiques sont en train de révolutionner la fusion nucléaire

Tech

Les champs magnétiques sont en train de révolutionner la fusion nucléaire

Des avancées stupéfiantes, et même plus importantes que prévu.