Toute cette histoire semble sortir tout droit d'un épisode de X-Files. | Jingming Pan via Unsplash

Toute cette histoire semble sortir tout droit d'un épisode de X-Files. | Jingming Pan via Unsplash

Le FBI a-t-il déterré en secret les 9 tonnes d'or du trésor des confédérés?

L'agence fédérale nie leur existence. Et pourtant...

En 1974, un magazine américain de chercheurs de trésors publiait un article sur le transfert en 1862 de vingt-six lingots d'or de San Francisco à Philadelphie, afin de financer la guerre de Washington contre les États confédérés. Afin d'éviter les troupes ennemies, le convoi aurait emprunté un chemin forestier à Dents Run, en Pennsylvanie, avant de s'égarer et de ne jamais arriver à bon port.

Depuis cette parution, Denny Paradas est resté persuadé que l'or se trouve toujours dans les bois, et passe son temps libre à fouiller la forêt. Son acharnement a fini par payer en 2004, lorsqu'avec son fils, Denny a découvert une caverne creusée par l'homme, en contrebas du chemin que le convoi aurait emprunté 142 ans auparavant.

En 2010, après des années à passer le bois au peigne fin à l'aide de détecteurs de métaux, un foret finit par taper sur une surface qui semble métallique. Alors que jusqu'ici le Département de conservation des ressources naturelles de Pennsylvanie (DNCR) accédait à toutes les requêtes des chercheurs d'or, il commence subitement à leur mettre des bâtons dans les roues. En 2014, la DNCR finit même par leur ordonner d'arrêter leurs activités dans la zone.

Trésor des confédérés

Quelque temps plus tard, les chercheurs sont contactés par Warren Gelter, un journaliste spécialisé dans les Chevaliers du cercle d'or, une organisation confédérée opposée à l'abolition de l'esclavage et suspectée d'avoir dissimulé des réserves d'or et d'argent volées au gouvernement du Nord pendant la guerre de Sécession. Gelter pense que l'une de ces caches pourrait se trouver à Dents Run, et renfermer bien plus qu'une vingtaine de lingots.

Si de l'or se trouve bien sous terre, il appartient au gouvernement des États-Unis, et ce dernier pourrait les aider à continuer les fouilles sans l'accord de la DNCR.

En 2018, Parada et Gelter rencontrent donc le FBI, afin de faire état de la situation. L'agent qu'ils rencontrent, Jacob Archer, prévient Denny Pasada que si de l'or est bien présent à Dents Run, il sera saisi par le FBI, mais qu'une prime de découverte pourra être négociée.

Le FBI déploie alors de puissants instruments de détection de métaux et fait une nouvelle découverte: ce sont environ 9 tonnes de métal qui semblent se trouver sous terre. Si c'est bien de l'or, le butin se compterait donc en centaines de millions de dollars.

«The truth is out there»

Fidèle à sa réputation, le FBI ne traîne pas. Le 9 mars 2018, Archer parvient à obtenir un mandat pour commencer à creuser. Le 13, Dents Run grouille d'agents fédéraux.

Seulement, lorsque les Pasadas arrivent sur les lieux, il leur est demandé de rester dans leur voiture, garée près du site. Après trois jours, ils peuvent finalement accéder au lieu exact des fouilles, mais il ne reste plus qu'un large trou de quelques mètres de profondeur –vide. Jacob Archer leur annonce n'avoir rien trouvé, et que son agence abandonne donc les recherches.

«S'ils avaient sorti des débris métalliques je n'aurais pas posé de question. Mais me dire qu'ils n'ont rien trouvé? Non», s'insurge aujourd'hui Denny Pasada auprès de Popular Mechanics. Surtout que d'imposants camions blindés ont été aperçus quittant le site et que les détecteurs de métaux n'indiquent désormais plus rien.

Pourquoi le FBI mentirait-il? Il se trouve que l'agence aurait une bonne raison de cacher une éventuelle découverte. La demande de mandat de Jacob Archer, obtenue par l'Associated Press, expliquait que si la DNCR déterrait le trésor avant le FBI, l'État de Pennsylvanie risquait de refuser illégalement de le céder au gouvernement, déclenchant une longue et coûteuse bataille judiciaire.

Denny Pasada ne compte pas se laisser faire si facilement. Le 1er avril 2022, son avocate a déposé une plainte pour tenter de forcer l'agence fédérale à publier ses archives.

Le FBI a en effet commencé par nier l'existence de dossiers concernant l'affaire, avant de reconnaître l'existence de 2.400 pages de documents écrits et de dix-sept vidéos, puis d'affirmer qu'il faudra plusieurs années avant qu'elles ne soient rendues disponibles au public. Tant qu'un juge n'ordonnera pas leur publication, l'or de Dents Run restera un mystère.

En ce moment

🔨 Wagner menace le Parlement européen ♨️ Le désastre derrière notre confort hivernal 🍺 La seconde vie de la Bud du Qatar, une journée sur korii.

Et Cætera

🔨 Wagner menace le Parlement européen ♨️ Le désastre derrière notre confort hivernal 🍺 La seconde vie de la Bud du Qatar, une journée sur korii.

Quatre articles pour comprendre le monde en avance.

L'hiver confortable des Européens, un désastre absolu pour les pays émergents

Tech

L'hiver confortable des Européens, un désastre absolu pour les pays émergents

Notre continent a fait des réserves. D'autres vont en pâtir, longtemps.

Une masse ensanglantée: l'effrayant «cadeau» de Prigojine et du Groupe Wagner au Parlement européen

Et Cætera

Une masse ensanglantée: l'effrayant «cadeau» de Prigojine et du Groupe Wagner au Parlement européen

Une mise en scène macabre et une menace édifiante.