Des soldats britanniques équipés contre les gaz toxiques, pendant la bataille de la Somme, en 1916. | John Warwick Brooke / Wikimedia Commons

Des soldats britanniques équipés contre les gaz toxiques, pendant la bataille de la Somme, en 1916. | John Warwick Brooke / Wikimedia Commons

Fritz Haber, bienfaiteur de l'humanité et monstre de la Grande Guerre

Comment l'un des plus grand criminels de l'histoire a également sauvé des millions de gens de la famine.

Le manque d'excréments a longtemps été une problématique majeure pour le monde entier. En effet, pour produire des plantes en grande quantité et en bonne santé, le sol a besoin d'azote. Or, l'agriculture a pour défaut de raréfier la présence de cet élément nutritif dans le sol.

Au XIXe siècle, les champs étaient fertilisés par du guano, nom donné aux excréments d'oiseaux séchés qui forment des monticules de plusieurs mètres de haut sur certaines îles du Pacifique. Riche en azote, le guano était récolté de manière intensive et ses stocks diminuaient rapidement, faisant craindre des famines de grande échelle.

Après un siècle de recherches et des centaines d'échecs, le miracle arrive d'Allemagne, grâce au chimiste Fritz Haber. En 1909, il parvient à utiliser l'azote présent dans l'air pour créer de l'ammoniaque, l'ingrédient clé des engrais azotés synthétiques.

Il est difficile de surestimer l'importance de la découverte de Haber. Aujourd'hui encore, malgré de nombreux problèmes environnementaux, la nourriture de la moitié de la population mondiale dépend de ce procédé.

Pourtant lorsqu'il remporte le prix Nobel de chimie en 1920 pour sa découverte, la nomination de Fritz Haber fait scandale. Entre-temps, l'Europe a fait la guerre. Patriote jusqu'à l'extrême, le chimiste avait alors décidé de dédier ses compétences à l'effort militaire. Pour cela, il réclame que les usines d'engrais se convertissent à la production d'acide nitrique, afin de fabriquer des explosifs.

Pionnier de la guerre chimique

Malgré son succès dans la production de bombes, Haber n'est pas satisfait. Bien que celles-ci soient interdites par la convention de La Haye, il décide de se pencher sur la création d'armes chimiques. C'est à lui que l'armée allemande doit le dichlore, un gaz utilisé pour la première fois lors de la seconde bataille d'Ypres: plusieurs milliers de soldats français et britanniques suffoquent à mort.

Fritz Haber et son millier d'employés passèrent le reste de la guerre à développer des armes chimiques, dont le gaz moutarde. Ces dernières firent 120.000 morts environ durant la guerre.

En 1933, les nazis au pouvoir excluent tous les juifs, y compris les scientifiques, de la fonction publique allemande. Bien que s'étant converti au luthéranisme en 1893, ses origines juives forcent Haber à démissionner du poste de directeur du Kaiser-Wilhelm Institut et à s'exiler en Suisse, où il meurt d'une crise cardiaque en 1934.

Avant cela, en se basant sur ses recherches, l'institut avait commencé à développer un gaz censé servir de pesticide: le Zyklon B. Le même qui servira quelques années plus tard dans les chambres à gaz des camps de la mort nazis.

Quant au scientifique, en plus de son prix Nobel, son nom est aussi inscrit dans l'histoire grâce à la «constante de Haber», qui intervient dans la formule déterminant la quantité minimale de gaz nécessaire pour tuer un être humain.

En ce moment

Le XA100, un réacteur nouvelle génération révolutionnaire pour les jets du futur

Tech

Le XA100, un réacteur nouvelle génération révolutionnaire pour les jets du futur

Le moteur à «cycle adaptatif» de GE pourrait équiper les F-35 ou ses successeurs.

Avec sa centrale hybride fusion-fission, la Chine annonce une révolution dès 2028

Tech

Avec sa centrale hybride fusion-fission, la Chine annonce une révolution dès 2028

Grâce au «Z-pinch», et à beaucoup d'optimisme.

☢️ Poutine, ou se préparer au pire 🐉 Les dragons volent-ils? ✈️ J-20 chinois vs F-22 américains, une journée sur korii.

Et Cætera

☢️ Poutine, ou se préparer au pire 🐉 Les dragons volent-ils? ✈️ J-20 chinois vs F-22 américains, une journée sur korii.

Quatre articles pour poser un autre regard sur le monde.