Ils sont fous ces romains! | Edge2edge média via Unsplash

Ils sont fous ces romains! | Edge2edge média via Unsplash

Pourquoi les dés romains n'étaient-ils pas tous cubiques?

Idiots, tricheurs ou simplement moins terre à terre.

À la fois sommaire et efficace, le dé est une merveille de design. Il suffit que chaque face soit de taille identique pour que tous les nombres aient une probabilité égale de sortir.

Le simple dé cubique à six faces se retrouve partout en Europe, dans des sites archéologiques vieux de plusieurs milliers d'années. Mais dans certains cas, il manque à ces objets historiques une propriété pourtant indispensable si l'on souhaite parler d'équiprobabilité: leurs faces ne sont pas de la même taille.

Dans la Rome antique, les dés étaient largement utilisés pour jouer au taberna, une sorte de backgammon. Seulement, expliquent Jelmer W. Eerkens et Alex de Voogt, qui viennent de publier une étude sur le sujet, la majorité des dés retrouvés ne présente pas six faces identiques.

Afin de comprendre pourquoi, les deux chercheurs ont étudié vingt-huit dés retrouvés dans les actuels Pays-Bas, et datant de la Rome antique.

Sur ces vingt-huit objets, vingt-quatre sont asymétriques, et leur lancer permet donc d'obtenir certaines faces plus souvent que les autres. Et ce ne sont pas simplement des petites irrégularités dues à la confection artisanale: certains dés sont des parallélépipèdes, dont certaines faces sont carrément 50% plus grandes d'autres.

Le double six, probabilité ou destinée?

Alors, tricheurs ces Romains? Pour les chercheurs, la différence se trouve plutôt dans la perception culturelle du dé à cette époque.

Aujourd'hui nous voyons les dés comme la représentation matérielle de probabilités réparties équitablement, et donc un moyen d'être égaux devant le hasard.

Dans la Rome antique, «nous pensons que des variations aussi extrêmes étaient acceptables parce que les fabricants et utilisateurs voyaient un jet comme le produit du destin, plutôt que comme celui de la chance ou des probabilités», estiment les chercheurs dans le journal Archaeological and Anthropological Sciences.

Après tout, le résultat d'un jet de dé, même asymétrique, reste influencé par le hasard. Ainsi, «la standardisation en cubes réellement symétriques n'était pas perçue comme essentielle à la fonction du dé, les formes asymétriques faisant simplement partie du spectre acceptables des formes».

La conviction profondément philosophique que le destin a une part importante dans chaque chose de la vie a ainsi peut-être eu une conséquence aussi matérielle que la forme des dés.

En ce moment

Le XA100, un réacteur nouvelle génération révolutionnaire pour les jets du futur

Tech

Le XA100, un réacteur nouvelle génération révolutionnaire pour les jets du futur

Le moteur à «cycle adaptatif» de GE pourrait équiper les F-35 ou ses successeurs.

Avec sa centrale hybride fusion-fission, la Chine annonce une révolution dès 2028

Tech

Avec sa centrale hybride fusion-fission, la Chine annonce une révolution dès 2028

Grâce au «Z-pinch», et à beaucoup d'optimisme.

☢️ Poutine, ou se préparer au pire 🐉 Les dragons volent-ils? ✈️ J-20 chinois vs F-22 américains, une journée sur korii.

Et Cætera

☢️ Poutine, ou se préparer au pire 🐉 Les dragons volent-ils? ✈️ J-20 chinois vs F-22 américains, une journée sur korii.

Quatre articles pour poser un autre regard sur le monde.