Sur GTA V en ligne, on peut désormais vêtir son personnage à l'image stéréotypée d'un·e manifestant·e, avec casque jaune et masque à gaz. | Take-Two

Sur GTA V en ligne, on peut désormais vêtir son personnage à l'image stéréotypée d'un·e manifestant·e, avec casque jaune et masque à gaz. | Take-Two

À Hong Kong, on manifeste aussi en ligne sur «GTA V»

En Chine et à Hong Kong, les adeptes du célèbre jeu vidéo l'utilisent comme champ de bataille virtuel.

Hong Kong est dans une impasse. Depuis près de sept mois, le pays est le théâtre de violents affrontements entre manifestant·es pro démocratiques, qui appellent à moins d'ingérence du gouvernement chinois, et les forces de l'ordre.

Tout est bon pour donner de la voix à leurs revendications, même se foutre sur la gueule avec ses opposants sur un jeu vidéo en ligne. Tout est parti d'une mise à jour du jeu vidéo de Rockstar Games, la société derrière Grand Theft Auto V. Au début du mois, grâce au «Braquage du Diamond Casino Heist» ajouté au jeu, les gamers en ligne ont pu arborer de nouveaux articles vestimentaires ressemblant à ceux que l'on peut observer pendant les manifestations, comme des casques jaunes et des masques à gaz.

Les protestataires de Hong Kong se sont passé le message via le forum LIHKG et, en signe de ralliement, ont vêtu leur personnages en ligne de ces accessoires. Une fois équipé·es, ces adeptes du jeu ont commencé à organiser des raids violents à Los Santos, la ville fictive de GTA V.

Bataille épique

En face, les personnes chinoises inscrites au jeu ne sont pas restées les bras croisés. Pour afficher leur soutien à la politique de leur pays vis-à-vis de cette région administrative spéciale, historiquement sous la houlette de la République populaire de Chine (RPC), elles se sont déguisées en policiers anti-émeutes, chargeant sur la foule avec des camions-canons à eau.

GTA Online permet de rassembler jusqu'à trente gamers sur PS4, Xbox One et PC dans un monde ouvert. Rassemblés en équipe ou en solo, les gamers peuvent choisir différents types de jeux, allant de la course en voiture à l'affrontement direct. Visiblement, les Hongkongais·es et Chinois·es étaient venu·es pour en découdre.

Face à face, le groupe des manifestant·es réuni·es sous le nom de crew «Résiste avec Hong Kong» s'opposait aux joueurs et joueuses anti-émeutes. Voitures brulées par des bombes à essences, stations de métro saccagées, violences: le combat s'est transformé en une bataille «épique», selon les internautes du média social chinois Weibo. Finalement, les gamers chinois·es auraient remporté l'affrontement.

Ce n'est pas la première fois qu'un jeu vidéo se transforme en une plateforme de revendication à Hong Kong. Un groupe de manifestant·es a développé un jeu de réalité virtuelle appelé Liberate Hong Kong, qui permet aux gens d'expérimenter les manifestations depuis chez eux. Sur Android, un jeu intitulé The Revolution of Our Times fut aussi disponible un temps, avant d'être retiré du Play Store par Google.

Quant à GTA V, il n'a pas été approuvé par les autorités chinoises, car il présente de la drogue, de la violence et des scènes sexuelles. Il peut cependant être téléchargé sur de nombreuses plateformes illégales ou légales, comme la boutique Steam.

En ce moment

Un PowerPoint qui tue, la fusée géante de la NASA, l'astuce pour tromper les GAFAM, l'hebdo de korii.

Et Cætera

Un PowerPoint qui tue, la fusée géante de la NASA, l'astuce pour tromper les GAFAM, l'hebdo de korii.

Les dix meilleurs articles de la semaine, pour un dimanche sans une trace d'ennui.

Un polymère transforme vos déchets électroniques en or

Tech

Un polymère transforme vos déchets électroniques en or

Vos vieux ordis ou smartphones contiennent des trésors qui peuvent être extraits grâce à la chimie.

Grâce à ses batteries, le nouveau TGV japonais résiste aux séismes

Tech

Grâce à ses batteries, le nouveau TGV japonais résiste aux séismes

Le Shinkansen N700S -avec un «S» pour «suprême»- peut se déplacer même en cas de coupure de courant.