Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.
Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

Des jeux pour travailler, le pétrole qui se noie, la menace d'une crise alimentaire, une journée sur korii.

Le récap' du jour.

Surproduction de pétrole, crise alimentaire, jouer en travaillant et travailler en jouant, le DIY indien contre le coronavirus, toujours plus d'IA, une journée sur korii.

Un article vous a plu? N'hésitez pas à partager cette newsletter. Un autre vous a déplu? Dites-le nous en répondant directement à ce mail, on lit tout.

Vous souhaitez vous abonner à la kotiidienne? C'est par icii.

Si le travail vous manque, le jeu vidéo peut vous remettre au boulot

On peut tout simuler, même les cadences infernales.

Lire l'article

Nous ne sommes pas à l'abri d'une crise alimentaire

L'ONU alerte sur d'éventuelles perturbations de la chaîne d'approvisionnement en nourriture liées à la pandémie.

Lire l'article

La chute brutale de la demande mondiale transforme le stockage des hydrocarbures en problème urgent: le marché du pétrole se noie dans sa propre production.

Lire l'article

Contre le coronavirus, l'Inde mise sur le DIY et le low-tech

Le pays manque de moyens, mais certainement pas d'idées.

Lire l'article

Google utilise l'IA pour rendre les microprocesseurs plus forts en IA

L'entraînement d'un algorithme a permis d'optimiser l'implantation d'une puce électronique.

Lire l'article

En ce moment

Greenlight veut transformer les enfants en traders

Biz

Greenlight veut transformer les enfants en traders

«Mamaaan, Kevin a encore provoqué un crash!»

Le plus gros avion amphibie du monde, un atout maître pour l'armée chinoise

Et Cætera

Le plus gros avion amphibie du monde, un atout maître pour l'armée chinoise

L'AG600 pourrait aider la République populaire à affermir sa mainmise sur la mer de Chine méridionale.

Les dix principaux gestionnaires d'actifs alimentent la volatilité des marchés

Biz

Les dix principaux gestionnaires d'actifs alimentent la volatilité des marchés

De BlackRock à Vanguard, les grands investisseurs institutionnels ont le pouvoir de faire trembler la finance.