L'objectif des 2°C semble difficilement tenable, sauf en cas de décisions radicales et mondiales. | Carolina Pimenta via Unsplash
L'objectif des 2°C semble difficilement tenable, sauf en cas de décisions radicales et mondiales. | Carolina Pimenta via Unsplash

Jouez à régler vous-même la crise climatique

Le MIT a lancé un simulateur en ligne pour s'essayer à sauver le monde du dérèglement. Qu'allez-vous préconiser?

Augmenter la part des énergies renouvelables? Celle du nucléaire? Favoriser l'électrification des transports ou des habitations plus vertes? Jouer sur les taux de natalité, prôner la décroissance? Investir massivement dans la géo-ingénierie? Compenser les émissions grâce à la reforestation, ou en recapturant et stockant le CO2?

Il existe, pour trouver une parade au changement climatique, un nombre important de leviers sur lesquels la puissance publique, au niveau international, peut jouer. Appréhender de manière claire et concrète les effets de telle ou telle politique sur les températures dans lesquelles nos enfants, petits-enfants ou arrière-petits-enfants évolueront en 2100 peut en revanche, pour le commun des mortels, s'avérer complexe.

D'où l'idée du MIT, associé à l'ONG Climate Initiatives: offrir à quiconque le souhaite un simulateur, le plus précis possible, de politiques publiques et de changement climatique. Nommé En-ROADS et disponible à cette adresse, il indique, si aucun changement n'est effectué, une température en hausse de 4,1 degrés centigrades par rapport à l'ère préindustrielle.

À vous de jouer

À nous de jouer sur les différentes hypothèses et décisions envisageables –la température en 2100 est alors modifiée, en direct, selon nos actions.

Dans le monde réel, les choses sont bien sûr infiniment plus complexes que quelques clics sur un écran. La question du coût financier des actions possibles n'est par exemple pas abordée, pas plus que celle de la difficulté à mettre toutes les nations d'accord sur un même plan.

Mais En-ROADS est conçu comme un outil pédagogique, une manière ludique de présenter à qui se prêtera au jeu l'ensemble des solutions possibles, la complexité des schémas à l'œuvre ou de ceux à dessiner pour un avenir plus serein.

Et hop, c'est réglé. Une autre question? | Capture d'écran via En-ROADS

«La simulation est le meilleur moyen pour apprendre quand l'éducation par l'expérience est trop coûteuse ou simplement impossible», explique à Fast Company John Sterman, cocréateur du simulateur, habitué à conseiller gouvernements et instances internationales sur les questions climatiques. Le chercheur ajoute que, pour atteindre la limite fatidique des 2°C et comme le montre clairement son programme, il faudra nécessairement jouer sur de multiples tableaux.

En ce moment

Quand la Playstation servait à étudier les trous noirs

Tech

Quand la Playstation servait à étudier les trous noirs

Peu coûteuse et adaptable, cette machine taillée pour le jeu a aussi fait des miracles en sciences.

Le «sale petit secret» d'Uber, la pollution des sacs réutilisables, des bébés génétiquement modifiés, une semaine sur korii.

Et Cætera

Le «sale petit secret» d'Uber, la pollution des sacs réutilisables, des bébés génétiquement modifiés, une semaine sur korii.

De la lecture et des surprises pour votre samedi.

La recherche des seins parfaits, la mafia meilleure que Goldman Sachs, +100% à Wall Street, une journée sur korii.

Et Cætera

La recherche des seins parfaits, la mafia meilleure que Goldman Sachs, +100% à Wall Street, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'huii.