Le récap' de la semaine. | Jazmin Quaynor via Unsplash
Le récap' de la semaine. | Jazmin Quaynor via Unsplash

L'effondrement de WeWork, gérer un collègue psychopathe, un ascenseur spatial, une semaine sur korii.

Un dimanche pour lire l'essentiel.

Face à la dégradation de sa valorisation, la start-up spécialisée dans le coworking a dû repousser son introduction en Bourse.

De tous les profils pénibles ou mal intentionnés qu'il est donné de croiser en entreprise, les psychopathes sont sans doute les plus nuisibles.

Le joueur légendaire pour ses high scores, accusé en 2018 d'avoir triché, compte désormais porter l'affaire en justice.

Deux jeunes scientifiques ont résolu le problème technique sur lequel achoppait cette idée qui n'est pas nouvelle.

En retard sur les États-Unis dans la course aux étoiles, le géant asiatique n'hésite pas à recourir à l'espionnage et à la contrebande de pièces sensibles.

La recherche peine encore à mettre au point la machine qui surpassera nos plus puissants supercalculateurs. L'approche modulaire pourrait tout changer.

En bricolant des gadgets, bidouillant leur garde-robe et politisant leurs apps, le mouvement pro-démocratie de Hong Kong s'est réapproprié la tech.

Sophian Fanen plaide pour une répartition plus équitable des revenus issus de la musique en ligne, que Deezer pourrait adopter en France d'ici à 2020.

En ce moment

La plus grosse arnaque de la Silicon Valley, la gentrification vue de Google Maps, le hacking des DAB, une semaine sur korii.

Et Cætera

La plus grosse arnaque de la Silicon Valley, la gentrification vue de Google Maps, le hacking des DAB, une semaine sur korii.

Retour sur une riche semaine.

Des trottinettes télécommandées, Alicem en question, l'espionnage low cost, à lire sur korii.

Et Cætera

Des trottinettes télécommandées, Alicem en question, l'espionnage low cost, à lire sur korii.

Le récap' du jour.

Les personnes en surpoids plus susceptibles d'être censurées par Instagram

Et Cætera

Les personnes en surpoids plus susceptibles d'être censurées par Instagram

L'algorithme de la plateforme signalerait davantage leurs photos dénudées que celles des personnes minces.