Selon l'OMS, 970 millions de personnes souffrent de troubles mentaux dans le monde. | geralt via Pixabay

Selon l'OMS, 970 millions de personnes souffrent de troubles mentaux dans le monde. | geralt via Pixabay

Lutter contre les inégalités, un remède (inattendu) contre la maladie mentale

Agir contre l'injustice sociale, un appui utile pour la médecine.

Selon le dernier Rapport sur les inégalités, coécrit par plusieurs économistes – Facundo Alvaredo, Lucas Chancel, Thomas Piketty, Emmanuel Saez et Gabriel Zucman–, les inégalités de revenu, de patrimoine et de capital augmentent depuis 1980 dans la quasi-totalité des pays du monde.

Les chercheurs expliquent: «L’inégalité économique est un phénomène complexe et multidimensionnel, et dans une certaine mesure inévitable. Néanmoins, nous avons la conviction que si l’aggravation des inégalités ne fait pas l’objet d’un suivi et de remèdes efficaces, elle pourrait conduire à toutes sortes de catastrophes politiques, économiques et sociales.»

Ce ne serait pas le seul problème: elles pourraient avoir aussi un impact psychologique. Une récente étude, remise à l'Organisation des Nations Unies (Onu), démontre que les inégalités, les politiques d'austérité comme l'insécurité de l'emploi ont un effet très négatif sur la santé mentale des populations.

Les inégalités augmentent

Les dernières statistiques de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), montrent que 971 millions de personnes souffrent de troubles mentaux dans le monde. L'OMS constate également que les troubles liés à la dépression et à l'anxiété ont augmenté de plus de 40% au cours des trente dernières années.

Le Dr Dainius Püras, rapporteur spécial de l'Onu sur la santé à Genève, souligne que, depuis la crise de 2008, les politiques d'austérité visant à réduire la dépense publique ont accentué les inégalités et les situations d'isolement, des phénomènes néfastes à l'équilibre mental: «Les gens ne se sentent plus en sécurité, ils sont anxieux. De nombreux facteurs dégradant la santé mentale sont étroitement liés aux inégalités entre différents modes de vie. Estimer que la vie est quelque chose d'injuste influe par ailleurs sur ces facteurs», explique-t-il au Guardian.

Remède savant versus politique

Comment soigner ces gens? Faut-il leur administrer des médicaments ou améliorer leurs conditions de vie via des politiques publiques? Les spécialistes sont divisés. Certain·es considèrent la maladie mentale comme un dysfonctionnement essentiellement biologique ou neurologique, auquel seule la médecine peut remédier; d'autres pensent que ces maladies seraient d'ordre psychologique et liées à des facteurs sociaux, politiques, économiques.

Dainius Püras estime que des mesures réduisant les inégalités et les discriminations seraient beaucoup plus efficaces pour lutter contre les maladies mentales: «Ce serait le meilleur vaccin contre les maladies mentales, bien plus efficace que les prescriptions de psychotropes actuelles.»

En ce moment

En Ukraine, des drones de course FPV équipés de RPG sèment la terreur

Tech

En Ukraine, des drones de course FPV équipés de RPG sèment la terreur

La guerre low cost monte en gamme, et c'est fou.

Le bataillon Bratstvo, l'unité ukrainienne qui mène sabotages et attentats en territoire russe

Et Cætera

Le bataillon Bratstvo, l'unité ukrainienne qui mène sabotages et attentats en territoire russe

Le danger est partout, le courage aussi.

Vietnam, 1972: Linebacker II, ou quand les États-Unis ont perdu quinze B-52 en quelques jours

Et Cætera

Vietnam, 1972: Linebacker II, ou quand les États-Unis ont perdu quinze B-52 en quelques jours

De gros moyens et énormément de morts pour pas grand-chose.