Parler avec les animaux et gagner beaucoup d'argent en jouant, aujourd'hui sur korii.

Le récap du jour.

Découvrir de nouvelles technologies pour converser avec les animaux, interroger le libéralisme, se méfier des sonnettes connectées d'Amazon et jalouser le champion du monde de Fortnite, tout cecii, c'est possible grâce à korii.

Un article vous a plu? N'hésitez pas à partager cette newsletter. Un autre vous a déplu? Dites-le nous en répondant directement à ce mail, on lit tout.

Vous souhaitez vous abonner à la kotiidienne? C'est par icii.

Pourra-t-on un jour discuter avec les animaux?

À la croisée des sciences cognitives et informatiques, le projet Interspecies Internet tente de concevoir des outils de communication électronique inter-espèces.

Lire l'article

Faut-il sauver le libéralisme?

La publication d'Il faut sauver le monde libre de Mathieu Laine est l'occasion d'un échange entre l'auteur et Guillaume Duval à propos du modèle libéral.

Lire l'article

Une simple participation à la finale de la Coupe du monde de Fortnite assurait de repartir avec 50.000 dollars; la remporter permettait d'en empocher 3 millions.

Lire l'article

Amazon offre ses données à la police en échange d'un peu de pub

Aux États-Unis, les sonnettes connectées Ring fournissent une illustration parfaite de l'inquiétante synergie entre les forces de l'ordre et les entreprises de surveillance privée.

Lire l'article

En ce moment

Le survivalisme des ultra-riches, les miracles du CBD, un open-space de l'enfer, une semaine sur korii

Et Cætera

Le survivalisme des ultra-riches, les miracles du CBD, un open-space de l'enfer, une semaine sur korii

De quoi bien occuper votre dimanche.

Du mieux pour les trottinettes, du rififi dans la vape, les deepfakes pour les nuls, aujourd'hui sur korii.

Et Cætera

Du mieux pour les trottinettes, du rififi dans la vape, les deepfakes pour les nuls, aujourd'hui sur korii.

(Et plein d'autres choses aussii.)

Les deepfakes pour les nuls, c'est pour (très) bientôt

Tech

Les deepfakes pour les nuls, c'est pour (très) bientôt

Des deepfakes open source et prêts à l'emploi, c'est pour demain et ils risquent d'en rajouter dans le chaos existant.