Le récap du jour. | AbsolutVision via Unsplash

Le récap du jour. | AbsolutVision via Unsplash

Les prix dans les aéroports, la voiture reine de l'Europe, les balades connectées en forêt, c'était aujourd'hui sur korii.

Le récap de la journée.

Les prix élevés des magasins des aéroports, les balades connectées en forêt pour déconnecter, la fiction qui se fait science et la voiture plébiscitée par les Européen·nes, tout cecii, c'est à lire sur korii.

Un article vous a plu? N'hésitez pas à partager cette newsletter. Un autre vous a déplu? Dites-le nous en répondant directement à ce mail, on lit tout.

Vous souhaitez vous abonner à la kotiidienne? C'est par icii.

Si le café croissant est si cher dans les aéroports, c'est pour de bonnes raisons

Les prix dans les commerces qui jalonnent les terminaux sont jusqu'à 200% plus élevés qu'en ville.

Lire l'article

On a testé la forêt audio connectée

Une promenade dans les bois au cours de laquelle l'histoire des lieux vous est contée par une application.

Lire l'article

Au sein de l'UE, 64% des voyages se font en voiture, loin devant l'avion, le train et l'autocar.

Lire l'article

Quand la fiction se fait science (pour de bon)

Les écrivain·es sont sollicité·es par des bureaux d'étude pour faire de la prospective dans les cabinets d'urbanisme ou les think tanks politiques.

Lire l'article

En ce moment

Le survivalisme des ultra-riches, les miracles du CBD, un open-space de l'enfer, une semaine sur korii

Et Cætera

Le survivalisme des ultra-riches, les miracles du CBD, un open-space de l'enfer, une semaine sur korii

De quoi bien occuper votre dimanche.

Du mieux pour les trottinettes, du rififi dans la vape, les deepfakes pour les nuls, aujourd'hui sur korii.

Et Cætera

Du mieux pour les trottinettes, du rififi dans la vape, les deepfakes pour les nuls, aujourd'hui sur korii.

(Et plein d'autres choses aussii.)

Les deepfakes pour les nuls, c'est pour (très) bientôt

Tech

Les deepfakes pour les nuls, c'est pour (très) bientôt

Des deepfakes open source et prêts à l'emploi, c'est pour demain et ils risquent d'en rajouter dans le chaos existant.