Le récap' du jour.
Le récap' du jour.

La recherche des seins parfaits, la mafia meilleure que Goldman Sachs, +100% à Wall Street, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'huii.

La science à la recherche des seins parfaits, la mafia meilleure gestionnaire que les grandes banques américaines, le bel avenir de la bourse new-yorkaise, une possible preuve que la vie vient de l'espace, une journée sur korii.

Un article vous a plu? N'hésitez pas à partager cette newsletter. Un autre vous a déplu? Dites-le nous en répondant directement à ce mail, on lit tout.

Vous souhaitez vous abonner à la kotiidienne? C'est par icii.

Mieux valait-il confier ses économies à la Mafia qu'à Wall Street

Le fonds de pension d'un gigantesque syndicat américain s'est effondré après sa reprise en main par des grandes banques.

Lire l'article

À la recherche des seins parfaits

Grâce à l'eye-tracking, des scientifiques ont découvert les zones des poitrines féminines attirant le plus l'attention.

Lire l'article

La valeur du marché boursier américain pourrait doubler d'ici à 2030 –une prédiction très optimiste qu'une institution financière met au crédit de la «nouvelle économie».

Lire l'article

Nasa, météorites sucrées et vie extraterrestre

L'agence américaine a peut-être trouvé une preuve supplémentaire que la vie nous est venue des étoiles.

Lire l'article

En ce moment

Un PowerPoint mortel, les magouilles de Jeff Koons et Kanye West, un bouclier contre la haine, une journée sur korii.

Et Cætera

Un PowerPoint mortel, les magouilles de Jeff Koons et Kanye West, un bouclier contre la haine, une journée sur korii.

Le récap' du jour.

EskootR, la F1 de la trottinette électrique, sera lancé en 2021

Tech

EskootR, la F1 de la trottinette électrique, sera lancé en 2021

Des engins surpuissants s'affronteront sur les circuits de ce nouveau championnat de sport mécanique.

Bodyguard, l'app qui protège parlementaires et YouTubeurs

Biz

Bodyguard, l'app qui protège parlementaires et YouTubeurs

Avec son bouclier contre la haine et les insultes, la start-up française souhaite enrayer le harcèlement sur les réseaux sociaux.