Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.
Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

Des rencontres sur Amazon, l'informatique biologique, les circuits courts peu verts, une journée sur korii.

Le récap' du jour.

Amazon réinventé, manger local, success story aux Caraïbes, ordinateurs biologiques, toxicomanie et voitures autonomes, une journée sur korii.

Un article vous a plu? N'hésitez pas à partager cette newsletter. Un autre vous a déplu? Dites-le nous en répondant directement à ce mail, on lit tout.

Vous souhaitez vous abonner à la kotiidienne? C'est par icii.

Manger local est-il si écolo que ça?

C'est loin d'être le facteur le plus important: la consommation de viande a bien davantage d'impact.

Lire l'article

Amazon ferait un excellent site de rencontres

Et si vous choisissiez vos partenaires chez le géant du e-commerce?

Lire l'article

Anguilla, petite île des Caraïbes, s'enrichit grâce à la Silicon Valley et à un joli hasard alphabétique.

Lire l'article

L'avenir de l'informatique sera biologique

De plus en plus d'entreprises misent sur le biomimétisme pour développer les processeurs et les centres de données de demain.

Lire l'article

Les toxicomanes adorent la voiture autonome de Google

Seringues usagées, jets de pierre, avantages sociaux inexistants: les conditions de travail chez Waymo sont de plus en plus décriées.

Lire l'article

En ce moment

Le XTurismo Limited Edition, une improbable moto volante japonaise à 700.000 dollars

Tech

Le XTurismo Limited Edition, une improbable moto volante japonaise à 700.000 dollars

«I believe I can fly.»

La Chine se serait secrètement dotée de deux «supercalculateurs exaflopiques»

Tech

La Chine se serait secrètement dotée de deux «supercalculateurs exaflopiques»

10 puissance 18 flops sur deux machines: de quoi avancer très vite vers le futur, et faire peur aux puissances rivales.

Les services secrets britanniques font appel à Amazon pour stocker leurs documents secrets défense

Tech

Les services secrets britanniques font appel à Amazon pour stocker leurs documents secrets défense

Confier ses données ultrasensibles à un géant privé américain? Même pas peur.