Une décoration du Nouvel An Kremlin, portant une lettre Z, au Parc Gorki à Moscou, le 29 décembre 2022. | Alexander Nemenov / AFP
Une décoration du Nouvel An Kremlin, portant une lettre Z, au Parc Gorki à Moscou, le 29 décembre 2022. | Alexander Nemenov / AFP

Au Kremlin, la grande peur des «attaques psychiques» de l'Occident

Hypnose, télékinésie et vieilles croyances ésotériques au cœur du pouvoir russe.

Les murs du palais du président russe Vladimir Poutine bruissent régulièrement des rumeurs de dissensions, voire de révolution. Et aujourd'hui, la santé du maître des lieux est de nouveau scrutée au toussotement près. Selon le patron du renseignement militaire ukrainien, il serait même en train de mourir.

Le Kremlin –en particulier son service fédéral de protection (FSO)– se prépare donc à toutes les éventualités. Vraiment à toutes, comme le prouve un mémo officiel déniché, lu et analysé par The Insider, journal russe indépendant, puis repris par la journaliste Lauren Wolfe dans un article édifiant publié sur Foreign Policy.

La garde proche de Poutine semble ainsi craindre les «attaques psychiques» de puissances hostiles, l'utilisation de l'hypnose, de la télékinésie, de machines nébuleuses ou de bien curieux «virus psy-informatiques» sur les membres du FSO.

Comme le rappelle parfaitement Lauren Wolfe, et sans remonter jusqu'au guérisseur mystique Raspoutine, l'intérêt de la Russie pour l'ésotérisme, la vieille magie ou les croyances apocalyptiques de son Église orthodoxe est aussi vieux que robuste.

Le pays n'est d'ailleurs pas le seul à se passionner pour les sciences occultes. Souvenez-vous des Chèvres du Pentagone, film tiré du livre documentaire The Man Who Stares at Goats de Jon Ronson: les États-Unis aussi, et notamment, ont beaucoup cherché à expérimenter ces étrangetés surnaturelles, ces pseudosciences et ces supposées manipulations mentales. Ce fut notamment le cas dans le cadre du projet Stargate de la CIA mais aussi au sein de ses armées, comme avec le très New Age «Premier bataillon de la Terre» et son ahurissant manuel pratique.

Mais alors que le conflit en Ukraine s'enlise et que les forces russes sont à la peine, Moscou et le FSO se raccrochent de nouveau fermement à ces concepts ésotériques et à ces craintes irrationnelles. Historiquement très friand de médiums et d'astrologues, le pays dirigé par un Vladimir Poutine qui, selon la rumeur, prendrait des bains de sang de cerf pour se soigner, n'en est d'ailleurs jamais réellement revenu.

Hypnose, «psy-générateurs» et prières

Il y a quelques années déjà, dans un journal de l'armée russe Armeïskiï Sbornik, le colonel à la retraite Nikolaï Poroskov expliquait ainsi à quiconque voulait le lire et le croire que des «super-soldats» dotés de pouvoirs psychiques exceptionnels étaient déjà en service, après des décennies de recherches secrètes.

Cette fois, le plan décrit par le mémo débusqué par The Insider, soit une préparation aux attaques psychiques de l'Occident, est placé sous le contrôle du plutôt secret général Alexander Komov. Ce dernier, l'un des hauts cadres de la garde du Kremlin, est à mi-chemin entre intérêt pour la science (il a participé à des colloques sur l'astronomie) et fascination pour la magie (il s'entoure d'astrologues, de médiums et de magiciens).

Il met bien sûr l'accent sur le risque d'une campagne de propagande et de déstabilisation plutôt classique, passant par les canaux habituels, pourtant fermement verrouillés par le Kremlin –télévision ou réseaux sociaux pourraient notamment servir à l'Occident pour s'emparer des esprits russes.

Mais ce mémo va beaucoup plus loin. Trop loin, sans doute, tant les peurs exprimées semblent ridicules, infondées, impossibles. La préparation psychologique des agents est particulièrement mise en avant. Les plus faibles pourraient devoir être soutenus par d'autres, vétérans et mentors au psychisme moins malléable, pour faire face aux attaques psys occidentales.

En cas de trouble constaté, il est notamment conseillé de faire visiter à ces jeunes agents les monuments dédiés à l'histoire glorieuse de leurs prédécesseurs. Ou, pourquoi pas, d'aller prier à la cathédrale Notre-Dame-de-Kazan de Saint-Pétersbourg –idéal pour accompagner l'effort de «désatanisation» de l'ennemi ukrainien.

Surtout, le mémo du FSO fait la liste des menaces potentielles que ses agents pourraient rencontrer et, pour ainsi dire, elle n'est pas piquée des lutins. Vieux classique, l'hypnose pourrait, d'après le document, être l'une des armes principales des espions occidentaux et autres agents du chaos de l'Ouest –la télékinésie est également mentionnée, car sait-on jamais.

L'ennemi pourrait aussi chercher à utiliser des «jeux psycho-correctifs». On préfère ne pas imaginer un agent du FSO jouant à une version hypnotique de Call of Duty sous la surveillance d'un «spook» de la CIA afin de changer d'allégeance, pour ne pas nous-mêmes perdre la raison.

Le plus sérieusement du monde, des des «psy-générateurs» sont également mentionnés: selon The Insider, il pourrait s'agir de «générateurs de matière noire», une machine légendaire dont seuls les plus atteints des complotistes mentionnent l'existence.

Quant aux «virus psy-informatiques», on se demande bien comme le média russe, comment ils peuvent fonctionner –peut-être s'agit-il d'une arme redoutable comme celle-ci? Dans un mystère rappelant celui, fascinant, du «syndrome de La Havane» (quand, entre 2016 et 2018, une cinquantaine de diplomates américains et canadiens ont souffert de fortes migraines, d'acouphènes, de troubles visuels et cognitifs), il est également question de l'utilisation possible par l'ennemi, à des fins de déstabilisation, de générateurs acoustiques basse fréquence.

S'il est assez souple malgré les usures de l'âge, Vladimir Poutine peut donc dormir sur ses deux oreilles: sa garde ouvre l'œil, mais ferme l'esprit.

En ce moment

Le top 13 des missiles les plus dangereux au monde

Tech

Le top 13 des missiles les plus dangereux au monde

Dans la course aux armes hypersoniques, Chine et Russie ont plusieurs longueurs d'avance sur les États-Unis.

🌞 Le soleil qui tourne à l'envers ✈️ Le MiG-29, héros d'Ukraine 🔪 Les criminels de Wagner dans la nature: l'hebdo de korii.

Et Cætera

🌞 Le soleil qui tourne à l'envers ✈️ Le MiG-29, héros d'Ukraine 🔪 Les criminels de Wagner dans la nature: l'hebdo de korii.

Dix (courts) articles pour bannir l'ennui de votre dimanche et prendre de l'avance sur le monde.

☢️ Des mini-centrales peu efficaces 🕘 Une aide à l'Ukraine trop tardive 🚗 L'Autopilot Tesla aux fraises, hier sur korii.

Et Cætera

☢️ Des mini-centrales peu efficaces 🕘 Une aide à l'Ukraine trop tardive 🚗 L'Autopilot Tesla aux fraises, hier sur korii.

Quatre articles pour prendre de l'avance sur le monde.