La gorilla glue peut aller se rhabiller. | Babi Hijau / Wikimedia Commons

La gorilla glue peut aller se rhabiller. | Babi Hijau / Wikimedia Commons

Des scientifiques ont peut-être créé l'adhésif le plus résistant au monde

Une super glu aux propriétés étonnantes.

Des scientifiques pensent avoir potentiellement découvert l'adhésif le plus puissant du monde. Dans leur laboratoire national d'Oak Ridge (ORNL) qui appartient au département américain de l'Énergie, une équipe de recherche est parvenue à manipuler un plastique commun pour en faire une colle extrêmement résistante.

Selon l'article publié dans le journal scientifique Science Advances par les scientifiques de l'ORNL, un centimètre carré de colle peut supporter près de 140 kilos. Les tests de ténacité, lors desquels les scientifiques tentent de décoller le matériau par la force, ont donné des résultats «jamais vus, dépassant ceux de tous les autres adhésifs commerciaux testés lors de l'étude», explique New Atlas.

L'aspect le plus révolutionnaire de ce matériau est qu'il est à la fois très résistant et très ductile (la ductilité est la capacité d'un matériau à se déformer sans se briser).

Habituellement, plus un adhésif favorise l'une de ces deux propriétés, plus il doit sacrifier la seconde. En alliant les deux, les chercheurs et chercheuses de l'ORNL ont créé l'un des matériaux les plus résistants au monde.

Super super glue

«Les adhésifs résistants sont difficiles à créer car ils nécessitent d'incorporer à la fois des caractéristiques solides et souples qui ne sont typiquement pas compatibles», détaille à New Atlas Tomonori Saito, l'un des auteurs de l'étude.

Pour aboutir à ce résultat, les scientifiques ont modifié la structure chimique d'un élastomère thermoplastique, une sorte de plastique largement utilisé dans les objets du quotidien. Ils ont pour cela utilisé une technique appelée le «crosslinking», qui permet de créer des liens entre des molécules normalement incompatibles.

Ici, ce sont des nanoparticules de silice qui ont été reliées au polymère afin de créer un nouveau matériau composite baptisé SiNP. Ce matériau est non seulement extrêmement résistant, mais il est aussi recyclable et même performant jusqu'à 204 degrés Celsius.

Les scientifiques estiment qu'il pourrait être utilisé dans les industries aérospatiales et automobiles. Ils vont désormais tenter d'améliorer puis de commercialiser leur trouvaille.

En ce moment

🔫 De l'importance des gros canons 💣 Le coup d'État contre Poutine 🐦 Elon Musk qui plombe Twitter: l'hebdo de korii.

Et Cætera

🔫 De l'importance des gros canons 💣 Le coup d'État contre Poutine 🐦 Elon Musk qui plombe Twitter: l'hebdo de korii.

Dix (courts) articles pour voir le monde d'un autre œil et chasser l'ennui de votre dimanche.

🔥 Et si l'Ukraine envahissait la Russie? ⚡ Les douteux lasers russes anti-drones 🏃 La course à l'exaflop, hier sur korii.

Et Cætera

🔥 Et si l'Ukraine envahissait la Russie? ⚡ Les douteux lasers russes anti-drones 🏃 La course à l'exaflop, hier sur korii.

Quatre articles pour comprendre le monde autrement.

Supercalculateurs: les États-Unis courent derrière une Chine triomphante

Tech

Supercalculateurs: les États-Unis courent derrière une Chine triomphante

Géopolitique et concours de bits.