Si proche, si loin. | Braňo via Unsplash
Si proche, si loin. | Braňo via Unsplash

Au cœur du Soleil, des scientifiques découvrent des vagues défiant les lois de la physique

Une trouvaille fortuite mais peut-être majeure.

Chercher une chose, en trouver une toute autre et révolutionner, peut-être, ce que l'on pensait savoir du Soleil et des étoiles en général. C'est la définition même de la sérendipité, et c'est précisément ce qui est arrivé à une équipe de chercheurs de l'antenne de l'Université de New York basée à Abou Dabi, aux Émirats arabes unis: ils ont découvert, au cœur du Soleil, des vagues dont le comportement défie –pour l'instant– les lois de la physique connue.

La «nature encore indéterminée de ces vagues promet des nouveautés en physique et une compréhension inédite des dynamiques solaires», assure ainsi sans rougir l'étude publiée dans Nature Astronomy, et dont Motherboard rapporte les grandes lignes.

En cherchant à résoudre un vieux mystère solaire nommé «convective conundrum» («l'énigme de la convection»), Chris Hanson et son équipe ont étudié vingt-quatre années de données et images fournies par le Global Oscillation Network Group (GONG), basé sur Terre.

«L'un des plus grands mystères du Soleil est le convective conundrum, explique Hanson à Motherboard. La théorie suggère, mais les observations ne les trouvent pas, l'existence de cellules de convection géante, également nommées “cellules géantes”. C'est donc en cherchant dans les données la signature de ces cellules géantes que nous avons découvert les vagues HFR.»

Ça tourne!

Les quoi? Les vagues HFR, pour high-frequency retrograde: dans cette masse de données, l'équipe a découvert des tourbillons jamais observés auparavant. Ceux-ci sont proches dans leur principe d'un phénomène connu appelé «ondes de Rossby-Haurwitz». Mais leur vitesse de rotation, trois fois plus rapide que ce que prévoient les modèles actuels de la physique solaire, ouvre un tout nouveau champ des possibles.

«La nouveauté de cette découverte est que ces vagues particulières se déplacent beaucoup plus rapidement que ce que prévoit la seule hydrodynamique, indiquant qu'il nous reste des choses importantes à comprendre sur la dynamique interne au Soleil.»

Mieux comprendre la formation et le comportement de ces vagues HFR, «versions musclées des ondes de Rossby-Haurwitz» comme les décrit Motherboard, permettrait de combler nombre de trous scientifiques dans notre compréhension du fonctionnement intime du Soleil, de sa structure, sa physique et sa rotation, explique l'équipe responsable de cette découverte.

En ce moment

🌀 Un vol effrayant au cœur de l'ouragan 🔫 Un lance-grenades automatique en Palestine 🧮 Les «posits» qui bouleversent les maths, hier sur korii.

Et Cætera

🌀 Un vol effrayant au cœur de l'ouragan 🔫 Un lance-grenades automatique en Palestine 🧮 Les «posits» qui bouleversent les maths, hier sur korii.

Quatre articles pour voir le monde d'un autre œil.

Les «posits», une nouvelle forme de nombres qui révolutionne l'IA

Tech

Les «posits», une nouvelle forme de nombres qui révolutionne l'IA

Une précision 10.000 fois supérieure à la normale.

La première tourelle israélienne contrôlée par une IA vient d'être installée en Palestine

Tech

La première tourelle israélienne contrôlée par une IA vient d'être installée en Palestine

Selon l'armée, elle ne tire pas (encore) de balles réelles.