Point Break peut aller se rhabiller. | Matt Paul Catalano via Unsplash
Point Break peut aller se rhabiller. | Matt Paul Catalano via Unsplash

La vague scélérate du millénaire qui a pris le Canada par surprise

Sortie de nulle part, directement un record.

Il ne s'agit pas d'un tsunami, onde de choc aquatique provoquée par une activité sismique. Il ne s'agit pas plus de l'une des vagues géantes «classiques» sur lesquelles les surfeurs aiment jouer aux trompe-la-mort à Nazaré au Portugal, par exemple.

Le phénomène observé au large d'Ucluelet, près de Vancouver sur la côte ouest du Canada, est ce que les marins redoutent le plus depuis que la marine existe: une vague scélérate, immense, implacable, imprévisible, comme venue de nulle part.

Pour la science, les vagues scélérates sont celles qui font plus du double de la hauteur de celles observées autour d'elles, et sont provoquées par de rares et parfaites conjonctions de courants, de vents et de houles, généralement par gros temps.

Celle d'Ucluelet, observée en 2020 et à laquelle les scientifiques ont consacré une étude récemment publiée dans Scientific Reports, fut un homérique paquet d'eau. Selon les observations, elle a ainsi atteint une hauteur de 17,6 mètres, l'équivalent d'un immeuble de quatre étages, alors que les creux aux alentours ne mesuraient que 6 mètres.

1.300 ans

Si une précédente «rogue wave» nommée «vague Draupner» avait été mesurée à 25,6 mètres au large de la Norvège en 1995, c'est cet écart entre la taille de celle mesurée à Ucluelet et son environnement direct qui en fait un record absolu, du moins depuis que la chose est observée et mesurée par la science.

«Proportionnellement, la vague d'Ucluelet est la plus extrême qui ait jamais été enregistrée», explique l'un des auteurs de l'étude, Johannes Gemmrich de l'Université de Victoria, repris par New Atlas. «Seules quelques vagues scélérates ont été directement observées dans le grand large, et rien de cet ordre. La probabilité qu'un tel événement se déroule est de 1 toutes les 1.300 années.»

La vague d'Ucluelet a été détectée par le système CoastAware de la firme MarineLabs, un réseau de bouées et capteurs flottants qui, avec l'aide d'algorithmes particuliers, cherche à améliorer les prévisions marines dans le Pacifique.

«La nature imprévisible des vagues scélérates et la puissance pure de ces murs d'eau peuvent les rendre incroyablement dangereuses pour les activités marines et le public en général», explique dans son communiqué le patron de MarineLabs.

«Mesurer cette vague du millénaire, juste à côté de chez nous, est un indicateur excitant de la puissance de l'intelligence côtière pour transformer la sécurité maritime», ajoute-t-il, non sans intérêt dans l'affaire.

En ce moment

🌀 Un vol effrayant au cœur de l'ouragan 🔫 Un lance-grenades automatique en Palestine 🧮 Les «posits» qui bouleversent les maths, hier sur korii.

Et Cætera

🌀 Un vol effrayant au cœur de l'ouragan 🔫 Un lance-grenades automatique en Palestine 🧮 Les «posits» qui bouleversent les maths, hier sur korii.

Quatre articles pour voir le monde d'un autre œil.

Les «posits», une nouvelle forme de nombres qui révolutionne l'IA

Tech

Les «posits», une nouvelle forme de nombres qui révolutionne l'IA

Une précision 10.000 fois supérieure à la normale.

La première tourelle israélienne contrôlée par une IA vient d'être installée en Palestine

Tech

La première tourelle israélienne contrôlée par une IA vient d'être installée en Palestine

Selon l'armée, elle ne tire pas (encore) de balles réelles.