Du papier, une imprimante, des pliages et votre rutilant smartphone vous fait revenir quinze ans en arrière. | Special Projects
Du papier, une imprimante, des pliages et votre rutilant smartphone vous fait revenir quinze ans en arrière. | Special Projects

Trois apps Android pour se défaire d'Android

Votre smartphone vous hante? Google a pensé à vous.

Google souhaite nous aider à améliorer notre hygiène numérique et à retrouver un peu de dépendance face à cet outil aussi génial que superflu –le smartphone. Depuis octobre 2019, le géant d'internet a intégré une fonction «bien-être numérique» sur tous les systèmes Android et semble poursuivre ses efforts en ce sens.

Les Français passent en moyenne plus de deux heures par jour sur leur téléphone, selon une étude d'App Annie –le double pour les plus jeunes. En parallèle, la nomophobie, ou peur de se retrouver sans son smartphone demeure. Même si l'affliction n'est pas reconnue scientifiquement, l'expression a été élue mot de l'année 2018 par le comité du Cambridge Dictionnary.

Bref, sans céder à la panique morale, apprendre à décrocher les yeux de son écran peut se révéler positif. Paradoxalement, les applications mobiles constituent des options efficaces: certaines sont là pour nous rappeler à quel point nos mobiles peuvent être envahissants.

Remèdes paradoxaux

La première appli de Google est simple, non invasive et peut-être même un peu trop gentille. Activity Bubbles prend la forme d'un fond d'écran animé qui s'installe sur votre mobile au lancement de l'application.

Dès que vous déverrouillez votre mobile pour y jeter un œil, une nouvelle bulle vient se loger en bas de l'écran. La taille de la bulle dépend du temps passé sur votre téléphone lors de la précédente session.

L'objectif est de donner un aperçu du nombre de fois où l'on a utilisé son mobile au cours d'une journée et pendant combien de temps, grâce à un outil visuel, démonstratif, sans pour autant être agressif.

La deuxième application revêt la même forme (le fond d'écran), mais dit les choses de manière autrement plus directe. Screen Stopwatch installe un énorme minuteur animé en fond d'écran, qui démarre lorsque vous déverrouillez le mobile et s'arrête à chaque fois que vous le posez. De quoi avoir une idée bien précise du temps passé dessus.

Le troisième projet de Google est on ne peut plus étrange –et il ne concerne, pour le moment, que les propriétaires de Pixel 3a. Il s'agit encore d'une application, mais celle-ci permet uniquement d'accéder au patron d'une enveloppe à imprimer.

Il suffit ensuite de la plier pour glisser son mobile à l'intérieur. Le Pixel 3a se transforme ainsi en simple cellulaire à l'ancienne, dont passer des appels est la seule fonctionnalité. Radical.

En ce moment

Eurostar, en lutte pour sa survie, appelle le gouvernement britannique à l'aide

Biz

Eurostar, en lutte pour sa survie, appelle le gouvernement britannique à l'aide

La compagnie dénonce une inégalité de traitement avec le secteur aérien.

Combien les vaccins contre le Covid-19 rapporteront aux sociétés pharmaceutiques

Biz

Combien les vaccins contre le Covid-19 rapporteront aux sociétés pharmaceutiques

Relativement peu au début, puis potentiellement beaucoup.

Ce site internet permet de brûler (littéralement) tout ce que vous avez détesté en 2020

Et Cætera

Ce site internet permet de brûler (littéralement) tout ce que vous avez détesté en 2020

Un simple e-mail suffit, et vous pourrez assister à la scène en direct.