Des marins chinois sur le pont d'une frégate à Manille, aux Philippines, le 13 avril 2010. | Ted Aljibe / AFP

Des marins chinois sur le pont d'une frégate à Manille, aux Philippines, le 13 avril 2010. | Ted Aljibe / AFP

La Chine semble s'être dotée d'un sous-marin électrique d'un nouveau genre

D'inspiration suédoise et peut-être à batteries, l'engin pourrait gagner en vitesse et en furtivité.

Les données satellites publiques et les réseaux sociaux peuvent fournir beaucoup d'informations sur les stratégies militaires de tous les pays du monde. Car même si le développement d'un nouveau projet militaire est souvent un secret très bien gardé, un engin de la taille d'un sous-marin est difficile à dissimuler indéfiniment.

En s'appuyant sur des images satellites et des photos postées sur Weibo, le Twitter chinois, l'analyste militaire open-source H.I. Sutton est ainsi parvenu à identifier et localiser un surprenant dernier arrivant dans la marine chinoise.

Car c'est un sous-marin d'un nouveau genre qui semble être amarré dans la rivière de Huangpu, à Shanghai. Vraisemblablement construit à Wuhan, le bâtiment semble être une variation du Type-039A de classe Yuan, une classe déjà en service dans la marine chinoise.

Design scandinave

Ce qui distingue cet engin des autres est son kiosque, la tour qui surplombe les sous-marins et est émergée lors de la navigation en surface. Au lieu d'être lisse, comme un kiosque classique, celui du bâtiment chinois est anguleux.

Sutton observe que son design rappelle celui des chasseurs aériens furtifs, et pourrait donc avoir les mêmes fonctions. Il pourrait ainsi réduire sa surface équivalente radar et se rendre moins détectable par l'ennemi lors de sa navigation de surface. Ce design pourrait aussi permettre de réduire le sillage du sous-marin lorsqu'il se trouve proche de la surface pour faire émerger son périscope.

Ce kiosque étonnant n'est pas unique en son genre. Il semble inspiré de celui d'un sous-marin suédois, le A-26 de classe Blekinge. Toutefois, le reste du corps du sous-marin mystère ne ressemble pas au A-26 mais bien à la classe Yuan.

Pour rester dans le domaine de la spéculation, Sutton explique qu'il suspecte ce nouvel appareil d'être équipé de batteries lithium-ion. Ce ne serait pas la première fois qu'un sous-marin est propulsé par des batteries électriques afin d'être plus silencieux, mais l'utilisation du lithium-ion serait une première, et pourrait permettre à l'appareil d'être plus rapide.

En ce moment

🇷🇺 L'effondrement économique russe 🤭 La méga-boulette d'un journaliste militaire 🔫 Un tank antique en Ukraine: l'hebdo de korii.

Et Cætera

🇷🇺 L'effondrement économique russe 🤭 La méga-boulette d'un journaliste militaire 🔫 Un tank antique en Ukraine: l'hebdo de korii.

Dix (courts) articles pour chasser l'ennui de votre dimanche.

💸 L'effondrement de Tesla 🔫 Un antique char russe en Ukraine 🚀 La Chine contre Starlink, hier sur korii.

Et Cætera

💸 L'effondrement de Tesla 🔫 Un antique char russe en Ukraine 🚀 La Chine contre Starlink, hier sur korii.

Quatre articles pour regarder le monde autrement.

La Chine cherche comment se débarrasser du Starlink d'Elon Musk en cas de conflit

Tech

La Chine cherche comment se débarrasser du Starlink d'Elon Musk en cas de conflit

Le guerre des étoiles? Vous n'avez encore rien vu.