Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.
Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

La téléportation numérique, des mini-centrales nucléaires, le financement du cybercrime, une journée sur korii.

Le récap' du jour.

La téléportation numérique qui change notre rapport au monde, des iPhone bien meilleurs en photographie, le cybercrime qui se finance comme une start-up, l'angoisse de la reconnaissance des émotions, le futur miniature des centrales atomiques, c'était aujourd'hui sur korii.

Un article vous a plu? N'hésitez pas à partager cette newsletter. Un autre vous a déplu? Dites-le nous en répondant directement à ce mail, on lit tout.

Vous souhaitez vous abonner à la kotiidienne? C'est par icii.

La téléportation, c'est (presque) pour bientôt

L'avènement du voyage virtuel pourrait changer notre rapport au monde.

Lire l'article

Mini-centrales nucléaires, maxi-espoirs

Plus petits, des réacteurs nouvelle génération pourraient révolutionner notre utilisation de l'énergie atomique.

Lire l'article

Comme les start-ups, le cybercrime cherche à lever des fonds: le plus grand marché russe du darknet espère ainsi trouver 147 millions de dollars pour se développer.

Lire l'article

L'angoissant développement de la reconnaissance d'émotions

Les logiciels de «lecture des sentiments» se vendent comme des petits pains, alors que leurs bases scientifiques sont encore discutées.

Lire l'article

Une révolution photo pour les prochains iPhone?

Le récent rachat d'une start-up par Apple donne quelques indices sur les avancées à venir pour le smartphone.

Lire l'article

En ce moment

En plein Pacifique, le point Nemo, où les vaisseaux spatiaux se crashent pour mourir

Et Cætera

En plein Pacifique, le point Nemo, où les vaisseaux spatiaux se crashent pour mourir

Un endroit très paumé et très spécial.

Retour à l'envoyeur: en vidéo, le spectaculaire fail d'un missile-boomerang russe

Tech

Retour à l'envoyeur: en vidéo, le spectaculaire fail d'un missile-boomerang russe

L'arroseur arrosé, en version mortelle.

Un journaliste polonais accuse TF1 d'être responsable de la mort d'un soldat ukrainien

Tech

Un journaliste polonais accuse TF1 d'être responsable de la mort d'un soldat ukrainien

Trop d'information peut tuer.