«Après un traumatisme, beaucoup de gens luttent contre la vulnérabilité. En faisant une blague ou une vidéo à ce sujet, ils se disent: “Je reprends le contrôle de la situation”», a affirmé la professeure Laura Wilson. | AFP
«Après un traumatisme, beaucoup de gens luttent contre la vulnérabilité. En faisant une blague ou une vidéo à ce sujet, ils se disent: “Je reprends le contrôle de la situation”», a affirmé la professeure Laura Wilson. | AFP

TikTok, l'humour contre les traumatismes liés aux tueries de masse

Aux États-Unis, les jeunes utilisent l'humour noir sur l'application de divertissement pour affronter l'anxiété générée par les fusillades.

TikTok est un réseaux social développé par une société chinoise, qui comptabilise des milliards de clips courts et 500 millions d'utilisateurs dans le monde. La plateforme, utilisée par nombre d'adolescent·es, permet de créer et de partager des vidéos musicales d'environ 15 secondes. Derrière l'application de divertissement se cache aussi, et contre toute attente, un activisme politique et social de la génération Z.

La population adolescente se sert de l'application pour dénoncer l'inégalité des richesses et les responsables du changement climatique. Elle l'utilise aussi pour faire face aux intérêts changeants d'un public «slacktiviste».

Elle s'est récemment emparée de TikTok en usant de l'humour noir pour dénoncer les tueries de masse dans les écoles. Sombres et humoristiques à la fois, ces courtes vidéos reflètent la frustration et l'anxiété d'une génération qui vit dans la peur constante des violences armées.

Conscience politique d'une génération

Ethan Druck, 16 ans, est lycéen au Texas. Le jeune homme a fait un TikTok, avec la chanson «Bulletproof» (littéralement pare-balles), dans lequel il présente le badge que son école a donné aux élèves afin de les identifier et améliorer la sécurité. Il a voulu montrer que les stratégies mises en œuvres ne semblent pas résoudre le problème.

«Je pense que si les enfants le font, c'est parce qu'ils veulent rire de la façon dont les gens essaient de trouver des solutions immédiates, a confié Ethan Druck à CNN. C'est une génération pour laquelle les grands problèmes sont devenus matière à plaisanter. Je pense que beaucoup d'adolescents craignent l'avenir, sans vraiment savoir comment l'exprimer.»

Pour certain·es, il y a une ligne fine entre la satire et l'offense, mais utiliser un ton léger permet à d'autres de faire face au désespoir et à la frustration. «Les gens réagissent vraiment différemment à l'humour comme stratégie de défense, mais il peut être une forme d'adaptation vraiment saine, a affirmé Laura Wilson, professeure agrégée de psychologie à l'université de Mary Washington à Fredericksburg. Après un traumatisme, beaucoup font une blague ou une vidéo à ce sujet afin de ne plus se sentir vulnérables. Ils se disent alors: “Je prends le contrôle de la situation”.»

Selon la professeure, cette génération est probablement plus consciente que les précédentes: «Ils voient des gens de leur âge fuir les écoles, pleurer, entendre parler de gens tués. Je ne pense pas qu'il y ait eu quelque chose de comparable dans les générations passées.» Pour ces adolescent·es, réaliser ces vidéos n'a pas pour but de rire des fusillades scolaires. Elles visent simplement à démontrer que rien de significatif n'est fait pour les arrêter.

En ce moment

Fraude fiscale aux États-Unis: «Faites ce que je dis, pas ce que je fais»

Biz

Fraude fiscale aux États-Unis: «Faites ce que je dis, pas ce que je fais»

HSBC vient d’être pénalisée de 172 millions d'euros par les États-Unis –un pays plus tendre avec ses propres États.

Environ 45 millions d'euros du denier de Saint-Pierre servirait à équilibrer le budget du Vatican

Biz

Environ 45 millions d'euros du denier de Saint-Pierre servirait à équilibrer le budget du Vatican

Seuls 10% des dons recueillis reviendraient à des causes charitables, selon le Wall Street Journal.

The Pirate Bay tente une percée dans le monde du streaming

Et Cætera

The Pirate Bay tente une percée dans le monde du streaming

Le site de téléchargement illégal serait en train de mettre au point cette nouvelle option.