Donald Trump et Kim Jong-un à Hanoï, le 27 février 2019. | Saul Loeb / AFP

Donald Trump et Kim Jong-un à Hanoï, le 27 février 2019. | Saul Loeb / AFP

Trump se vante d'avoir développé une nouvelle arme nucléaire

Cette révélation sur les redoutés «mini-nukes» vient de «Rage», le livre du journaliste Bob Woodward.

Après Fear: Trump in the White House, le journaliste du Washington Post Bob Woodward, célèbre pour avoir révélé le scandale du Watergate, vient de dévoiler un nouveau livre sur la présidence Trump, intitulé Rage.

L'information qui a le plus fait couler d'encre est une interview avec le président, lors de laquelle ce dernier a affirmé avoir été parfaitement au courant de la dangerosité du nouveau coronavirus mais l'avoir volontairement minimisée lors de ses apparitions publiques pour éviter une panique nationale.

Une autre information, technologique et militaire cette fois, retient l'attention: Donald Trump se serait vanté auprès du journaliste d'être en train de développer une arme nucléaire d'un nouveau genre. Rien que ça.

Woodward relate ainsi que le président lui a déclaré: «J'ai construit une arme nucléaire. [...] On a des trucs que vous n'avez jamais vus et dont vous n'avez jamais entendu parler. Poutine et Xi n'en ont jamais entendu parler. Personne –c'est incroyable, ce que nous avons.»

Mini-nukes, maxi-menaces

Ni Donald Trump ni d'autres membres de la Maison-Blanche n'ont dévoilé de détails à ce propos. Mais Woodward affirme que plusieurs sources anonymes lui ont plus tard confirmé l'existence de ces armes, et qu'elles étaient «surprises» que Trump l'ait ainsi révélée.

Le président américain aurait divulgué ces informations à Woodward lorsqu'ils abordaient le dossier des fortes tensions entre les États-Unis et la Corée du Nord en 2017. Selon le journaliste, pendant la crise, le secrétaire à la Défense James Mattis dormait tout habillé et allait régulièrement prier à la cathédrale de Washington.

Il est difficile de déterminer quelle est l'arme mentionnée par Trump, mais Business Insider estime qu'il pourrait s'agir d'un missile miniature, ou «mini-nuke», causant moins de dégâts que les missiles actuels. Lors de la crise avec la Corée, des rumeurs prêtaient déjà au gouvernement américain l'envie de créer ce genre d'armes.

Ce type d'armement est très controversé et à rebours de la position de Barack Obama sur les armes nucléaires. En effet, l'administration précédente souhaitait limiter l'appui sur l'arme atomique.

Certes, ces «mini-nukes», en permettant de réaliser des frappes de moindre ampleur, causent des dégâts plus limités. Mais ils rendent plus probable l'utilisation de la force nucléaire, en attaque comme en réponse.

L'annonce de leur développement pourrait en outre modifier les symétries et doctrines actuelles, donner quelques idées à d'autres nations et relancer une sombre course à l'atomique.

En ce moment

Avec le Covid-19, le Black Friday est devenu un jour comme un autre

Biz

Avec le Covid-19, le Black Friday est devenu un jour comme un autre

Aux États-Unis, les promotions de fin novembre sont bien moins agitées que d'habitude.

Acheter une carte graphique dernière génération? Mission impossible!

Tech

Acheter une carte graphique dernière génération? Mission impossible!

Les magasins sont pris d'assaut à cause d'une pénurie.

La guerre des lobbies du «low carb»

Biz

La guerre des lobbies du «low carb»

Les partisans des régimes pauvres en glucides tentent d'influencer les normes nutritionnelles qui doivent être revues prochainement.