Comment dit-on «¡No pasarán¡», en raton laveur? | Chris Ensminger via Unsplash
Comment dit-on «¡No pasarán¡», en raton laveur? | Chris Ensminger via Unsplash

Ukraine: il faut sauver le soldat Raton laveur

L'animal a été volé par des soldats russes à Kherson, provoquant l'ire, l'hilarité et les mèmes des Ukrainiens.

C'est un phénomène curieux, observé depuis les premiers jours de la guerre d'invasion menée par la Russie. L'Ukraine éprouve pour ses animaux –ses chats, ses chiens, ceux de compagnie et ceux des zoos (exemple: celui de Kiev où notre journaliste Robin Tutenges a enquêté)– un amour fou. Et en a fait de précieux alliés dans sa communication.

Ces derniers jours et ainsi que le raconte notamment le Washington Post, c'est un raton laveur qui défraie la chronique et déchaîne les passions, au point d'être devenu un mème à la mode et même un symbole.

Alors que les soldats ukrainiens et le président Volodymyr Zelensky découvraient une ville aux infrastructures ravagées et où tout, des musées aux habitations, semblait avoir été pillé par les occupants russes, ils constataient également la disparition d'un raton laveur, que les militaires russes s'étaient vantés d'avoir emporté avec eux dans leur piteuse retraite.

«On m'a beaucoup demandé de bonnes nouvelles de la situation à Kherson. Mais, en réalité, la seule bonne nouvelle, c'est que mes amis ont réussi à voler un raton laveur du zoo de la ville», affirme ainsi la commentatrice russe Anna Dolgareva dans un post Telegram.

L'ami en question, que l'ont peut voir malmener l'animal dans la vidéo ci-dessus, se nomme Oleg Zubkov. L'homme est responsable d'un zoo en Crimée nommé le Taigan Lion Park.

Il jure à qui veut l'entendre qu'il ne s'agit pas d'un vol mais d'une évacuation, le temps que Kherson redevienne russe –le Kremlin et ses commentateurs ne cessent de répéter, mantra quelque peu pitoyable, que l'Ukraine s'est attaquée au territoire russe en reprenant sa propre ville de Kherson.

Qu'en dit le raton laveur?

Oleg Zubkov n'a pas chouravé qu'un raton laveur: selon le décompte du Washington Post, six autres de ces adorables petites bêtes, ainsi qu'un lama, deux louves, des paons et un âne ont également disparu. Le tout est devenu le sujet de blagues ininterrompues pour les internautes ukrainiens qui, dans un contexte d'une grande noirceur, trouvent du réconfort dans leurs piquantes moqueries de l'ennemi russe.

Comme le raconte ainsi The New Voice of Ukraine, certains expliquent que la Russie, incapable d'avancer en terres jaune et bleu, ont fini par revoir leurs ambitions militaires à la baisse. D'autres s'esclaffent que l'animal remplace avantageusement les lave-linge que les troupes russes ont volés par milliers lors de leur tentative de conquête du pays.

D'autres encore clament que le raton laveur, devenu la star involontaire de la vidéo publiée par les camarades d'Oleg Zubkov, est le nouveau leader de l'oblast de Kherson en exil, quand d'autres imaginent la bête en train de fomenter, depuis sa geôle en Crimée, un plan machiavélique pour reprendre la région à la Russie. Et d'ailleurs, qui sait?

En ce moment

⚛️ Le grand bond en avant de la fusion 💣 L'Ukraine loin derrière les lignes russes 🐕 Des chiens errants kamikazes, une journée sur korii.

Et Cætera

⚛️ Le grand bond en avant de la fusion 💣 L'Ukraine loin derrière les lignes russes 🐕 Des chiens errants kamikazes, une journée sur korii.

Quatre articles pour voir le monde d'un autre œil.

En Russie, l'attaque des bombardiers stratégiques du Kremlin par de probables drones ukrainiens

Tech

En Russie, l'attaque des bombardiers stratégiques du Kremlin par de probables drones ukrainiens

Les bases d'Engels-2 et de Riazan auraient été touchées. Un tournant?

Les champs magnétiques sont en train de révolutionner la fusion nucléaire

Tech

Les champs magnétiques sont en train de révolutionner la fusion nucléaire

Des avancées stupéfiantes, et même plus importantes que prévu.