Le récap' du jour.
Le récap' du jour.

Des vols fantômes, un Shazam des visages, des masques à notre effigie, une journée sur korii.

Ce qu'il fallait lire aujourd'hui.

Le scandale des vols fantômes, des corona-masques imprimés à votre effigie, la nouvelle arme secrète de l'US Air Force, un Shazam pour visages devenu outil de surveillance, une journée sur korii.

Un article vous a plu? N'hésitez pas à partager cette newsletter. Un autre vous a déplu? Dites-le nous en répondant directement à ce mail, on lit tout.

Vous souhaitez vous abonner à la kotiidienne? C'est par icii.

Les 1001 applications d'un masque imprimé à votre effigie

Grâce à l'invention de Danielle Baskin, vous pourrez faire bien plus que déverrouiller votre smartphone grâce à la reconnaissance faciale.

Lire l'article

Des porte-conteneurs remplis de drones, l'arme ultime de l'US Air Force?

Déployés dans le Pacifique, les navires pourraient être utilisés lors d'une hypothétique guerre contre la Chine.

Lire l'article

Le scandale des vols fantômes: en pleine épidémie de coronavirus, des compagnies font voler des avions à vide pour ne pas perdre leurs liaisons.

Lire l'article

Avant de devenir un logiciel de surveillance, Clearview était un gadget pour ultra-riches

L'inquiétante application de reconnaissance faciale était testée par une poignée de milliardaires.

Lire l'article

En ce moment

Un PowerPoint mortel, les magouilles de Jeff Koons et Kanye West, un bouclier contre la haine, une journée sur korii.

Et Cætera

Un PowerPoint mortel, les magouilles de Jeff Koons et Kanye West, un bouclier contre la haine, une journée sur korii.

Le récap' du jour.

EskootR, la F1 de la trottinette électrique, sera lancé en 2021

Tech

EskootR, la F1 de la trottinette électrique, sera lancé en 2021

Des engins surpuissants s'affronteront sur les circuits de ce nouveau championnat de sport mécanique.

Bodyguard, l'app qui protège parlementaires et YouTubeurs

Biz

Bodyguard, l'app qui protège parlementaires et YouTubeurs

Avec son bouclier contre la haine et les insultes, la start-up française souhaite enrayer le harcèlement sur les réseaux sociaux.