Ce qu'il fallait lire ce vendredii.
Ce qu'il fallait lire ce vendredii.

Zuckerberg le mal-aimé, la femme qui disrupte le diamant, la valeur de la nature, une journée sur korii.

Le récap' du jour.

Mark Zuckerberg ne veut plus de votre amour, une femme secoue l'industrie du diamant, des satellites réparent des satellites, le «capitalisme de surveillance» sape nos démocraties, la nature a une valeur financière, une journée sur korii.

Un article vous a plu? N'hésitez pas à partager cette newsletter. Un autre vous a déplu? Dites-le nous en répondant directement à ce mail, on lit tout.

Vous souhaitez vous abonner à la kotiidienne? C'est par icii.

Mark Zuckerberg prévient: vous allez encore moins l'aimer

Le PDG de Facebook préférerait que vous le compreniez.

Lire l'article

Eira Thomas, la femme qui disrupte l'industrie du diamant

Fondatrice et PDG de Lucara, la Canadienne mise sur la technologie pour gagner la chasse aux carats.

Lire l'article

Tout peut se chiffrer, même le «capital naturel»: selon des économistes, les baleines vaudraient 1.000 milliards de dollars grâce à leur rôle dans l'écosystème mondial.

Lire l'article

Le «capitalisme de surveillance» menace nos démocraties

Pour la sociologue Shoshana Zuboff, les GAFAM sont passés de la collecte et de la vente des données personnelles à la manipulation effective des personnes.

Lire l'article

Il sera bientôt possible de réparer les satellites (avec des satellites)

La maintenance en orbite terrestre basse est une solution d'avenir pour éliminer les déchets spatiaux. Des start-ups commencent à se positionner sur le créneau.

Lire l'article

En ce moment

Votre vieille voiture vaut désormais plus cher que quand vous l'avez achetée

Biz

Votre vieille voiture vaut désormais plus cher que quand vous l'avez achetée

L'occasion fait le larron.

Grosse, grosse frayeur pour la Station spatiale internationale

Tech

Grosse, grosse frayeur pour la Station spatiale internationale

Le module russe Nauka a donné quelques sueurs très froides à la Nasa.

«Link rot»: quand le web pourrit de l'intérieur

Et Cætera

«Link rot»: quand le web pourrit de l'intérieur

Des pans entiers du savoir humain tombent dans l'oubli.