Sacrée machine. | Lockheed Martin via flickr
Sacrée machine. | Lockheed Martin via flickr

Voici le Defiant X, le monstre qui pourrait remplacer le légendaire Black Hawk

Deux fois plus vite, deux fois plus loin.

L'histoire de l'aéronautique militaire américaine ne manque pas d'appareils légendaires. L'un des plus récents d'entre eux est sans doute l'omniprésent UH-60 Black Hawk, conçu par Sikorsky Aircraft Corporation, faucon noir et star des cieux auquel un (excellent) film a même, d'une certaine manière, été consacré.

Mais tout iconique qu'il est, le Black Hawk est un appareil vieillissant, initialement conçu dans les années 1970 et mis en service au début de la décennie suivante. Il était donc grand temps pour le Pentagone de lui trouver un successeur.

Ce pourrait être le très impressionnant Defiant X, présenté par Sikorsky (propriété de Lockheed Martin) et Boeing. Face au non moins impressionnant V-280 Valor de Bell, l'engin est l'une des deux machines en lice dans le cadre du programme Future Long Range Assault Aircraft (FLRAA) initié par le Pentagone.

L'idée n'est bien sûr pas seulement de faire plus neuf: les armées américaines souhaitent des hélicoptères plus rapides, et plus endurants. C'est semble-t-il le cas du Defiant X. Alors que son prototype de démonstration, le SB-1, a cherché à atteindre la vitesse de 465 kilomètres par heure, Sikorsky annonce que l'appareil final sera capable d'aller deux fois plus vite que le bon vieux Black Hawk, ce qui se traduirait par une vitesse maximale de 550 kilomètres par heure.

Harder better faster

Comme l'explique Popular Mechanics, cette performance exceptionnelle est permise par la configuration du Defiant X. Sa stabilisation en vol est assurée par un double rotor contrarotatif, ce qui a permis à Sikorsky de libérer sa queue pour y placer une hélice propulsive supplémentaire. Contrairement à celui qu'il cherche à remplacer, le nouvel appareil peut en outre rétracter son train d'atterrissage pour une moindre traînée.

Vantant l'extrême agilité de son appareil avant le choix de l'élu qu'effectuera le Pentagone en 2022, Sikorsky annonce également que le Defiant X est capable d'emporter de lourdes charges.

Comme le note également Popular Mechanics, une illustration publiée par le constructeur montre l'hélicoptère transporter un M777 howitzer –la chose pèse près de 4 tonnes, ce qui est déjà supérieur à ce que le UH-60 est capable de soulever.

Enfin, le Defiant X comme son concurrent sont, expliquent Sikorski et Bell, capables de voler deux fois plus longtemps que le UH-60. Quel que soit le choix final du Pentagone, l'un comme l'autre héritent ainsi de quarante ans de recherches et d'innovations, représentent un grand bond en avant et semblent pouvoir être de redoutables machines pour les décennies à venir.

En ce moment

Une «boîte noire de la Terre» a été créée pour documenter le désastre climatique

Et Cætera

Une «boîte noire de la Terre» a été créée pour documenter le désastre climatique

Ça fait peur? C'est fait pour.

Chez Aldi, le «rayon de la honte» compte des dizaines de milliers de fans

Biz

Chez Aldi, le «rayon de la honte» compte des dizaines de milliers de fans

Un bien étrange culte voué aux produits ringards.

Le poids de l'humain: l'«anthropomasse» pèse désormais plus lourd que la vie sur Terre

Tech

Le poids de l'humain: l'«anthropomasse» pèse désormais plus lourd que la vie sur Terre

Le poids du plastique dépasse à lui seul l'ensemble de celui du règne animal.